Du nouveau dans l’affaire des militaires braqueurs

Les braqueurs de l’Agence ’’Wafa Cash Attijari’’ sont fixés sur leur sort. Libération informe que les soldats de première classe, Abdoulaye Dia et Lamine Sagna, ont été placés sous mandat de dépôt après leur face-à-face avec le Doyen des juges. Cela, suite à l’information judiciaire ouverte contre eux pour associations de malfaiteurs, vol en réunion avec usage d’arme à feu et moyen de locomotion, menaces, violences et voie de faits, coups et blessures volontaires mais aussi détention illégale d’arme à feu et de munition de guerre.

Les faits se sont produits le 27 mars dernier. Les militaires-braqueurs ont été interpellés par les gendarmes en mission de surveillance au niveau du Rond-point de Nord Foire alors qu’ils étaient en train d’être lynchés par une foule en furie.

Les auditions dans le fond du dossier auront lieu dans les prochaines semaines, signale le journal.

EMEDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.