Actualité au Sénégal - Actualité Sénégalaise

Duty Free / Aibd : Le patronat dénonce le ‘‘gré à gré partisan’’ accordé à Lagardère

Un «gré à gré partisan», voilà comment Hamidou Diop, secrétaire général du Conseil national du patronat (Cnp), qualifie l’attribution du Duty free shop au Groupe Lagardère, par l’entreprise turque Summa Limak qui exploite l’Aéroport international Blaise Diagne. «Les preuves du gré à gré du Duty Free Shop: absence de transparence, pas d’appel d’offres, pas de cahiers des charges, consultations informelles, contractualisation sous forme de gré à gré partisan», dénonce le membre du Conseil national du patronat, dans un document parvenu à Seneweb.

M. Diop renseigne que les deux sociétés privées de Duty Free Shop, Serep et Sadiv, qui évoluent actuellement à l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor, avaient reçu des autorités l’assurance de pouvoir exercer à l’Aibd si jamais elles remplissent deux conditions : «Des assurances avaient été données par nos autorités sur leurs transferts à condition que Serep-Sadiv respectent les normes internationales de qualité requises et soient à jour des règlements des redevances aéroportuaires. Il convient de préciser que les deux sociétés Serep-Sadiv répondent parfaitement à ces deux critères», renseigne le membre du Cnp. Puis, les deux entreprises ont été invitées, en 2016, à formuler leurs offres.

«Ainsi dès décembre 2016, Serep et Sadiv ont respectivement déposé auprès de Summa-Limak un pré-projet d’aménagement de Duty Free Shop tout en restant dans l’attente de la réception du cahier des charges de l’appel d’offres. Constat: aucune réponse de Summa-Limak. Pas de transmission de cahier des charges, ni d’appel d’offres», explique M. Diop. Et n’ayant reçu aucune réponse de Summa-Limak, à 4 mois de l’ouverture de l’Aibd, les deux joindront par courrier le ministre des Transports aériens pour l’informer de leur offre conjointe tout en lui demandant de sauvegarder les investissements privés ainsi que les emplois des deux sociétés».

Mais, regrette M. Diop, dès le 1er septembre 2017, Serep et Sadiv reçoivent notification que la concession du Duty Free Shop a été attribuée au Groupe Lagardère. Et pour les Lounges aussi, M. Sy dénonce une absence de transparence. Là aussi, «pas d’appels d’offres, pas de cahiers des charges», déplore-t-il. Il n y a eu, de son avis, que consultations informelles et contractualisation sous forme de gré à gré partisan. Les deux sociétés privées de Lounges, Services Prestige et Elite, évoluant sur la plate-forme aéroportuaire de Dakar ont été écartées de toute concession par la Société de Gestion de l’Aibd, indique Hamidou Diop. La concession s’est faite, de son avis, sans appel d’offres et de façon arbitraire au détriment des deux entreprises.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
Close