Élection présidentielle algérienne : le cercle rapproché du président Bouteflika

Le président Abdelaziz Bouteflika a annoncé, dans une lettre publiée le 10 février par l’agence de presse officielle algérienne, qu’il se présentait à l’élection présidentielle prévue le 18 avril 2019.

Abdelaziz Bouteflika, qui aura 82 ans le 2 mars prochain et est au pouvoir depuis avril 1999, a choisi comme directeur de campagne l’ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal, comme il l’avait fait lors de sa campagne pour le deuxième mandat en 2004, le troisième en 2009 et pour le quatrième en 2014, le dernier scrutin en date, qu’il avait remporté avec plus de 80 % des suffrages dès le premier tour.

La santé du président s’est détériorée depuis son accident vasculaire cérébral en 2013, l’obligeant à se déplacer en fauteuil roulant au cours de ses rares sorties en public, limitées à des événements importants comme la Fête de l’Indépendance, célébrée le 5 juillet, ainsi que celle du 1er novembre qui commémore le début de la révolution algérienne. De nombreuses visites officielles de chefs d’État étrangers et de gouvernement ont été annulées en raison de son état affaibli.

Pour sa part, Abelmalek Sellal a commencé à nommer des responsables au niveau de l’organe chargé d’organiser et de lancer la campagne présidentielle dans le pays et à l’étranger. Il s’est notamment entouré de personnalités issues du cercle rapproché du président. France 24 se penche sur les profils des personnes susceptibles de jouer un rôle important pendant et après la campagne présidentielle.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok