électorales : Une maison saccagée, le convoi de Benno mis en cause

La violence électorale a surgi à Thiès, précisément à la Cité Lamy. Il y a eu des affrontements les chargés de la sécurité d’une caravane de la coalition Benno bokk yaakaar et des membres d’une famille supposée proche de Rewmi. Une grenade a été balancée dans la maison de ces derniers, qui a été aussi saccagée. Alioune Sow, le maire de Thiès-Ouest, Pape Bassirou Diop, celui de Thiès-Est, ainsi que le commissaire de police, ont fait une descente sur place, pour s’enquérir de la situation. Témoignages.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok