électorales : Une maison saccagée, le convoi de Benno mis en cause

La violence électorale a surgi à Thiès, précisément à la Cité Lamy. Il y a eu des affrontements les chargés de la sécurité d’une caravane de la coalition Benno bokk yaakaar et des membres d’une famille supposée proche de Rewmi. Une grenade a été balancée dans la maison de ces derniers, qui a été aussi saccagée. Alioune Sow, le maire de Thiès-Ouest, Pape Bassirou Diop, celui de Thiès-Est, ainsi que le commissaire de police, ont fait une descente sur place, pour s’enquérir de la situation. Témoignages.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.