Electricité : La Présidence et la Primature flambent 15 milliards

12 à 15 milliards de FCfa par an, c’est la facture salée de l’État central qui sort entre la Présidence, la Primature et les ministères…
Selon L’Obs, la facture d’électricité tourne autour de 57 milliards l’année, soit environ 4 à 5 milliards par mois. Cette manne financière, tirée sur le dos du contribuable, est prise en charge par le ministère des Finances, à travers la rubrique budgétaire appelée ‘dépenses communes’.

Quant aux démembrements de l’État (établissements publics : universités, écoles, agences de l’État, hôpitaux…), ils consomment 20 milliards FCfa par an, en termes d’électricité. Le journal signale toutefois, que les hôpitaux qui ont une autonomie de gestion, doivent payer eux-mêmes leurs factures. Or, c’est l’État qui s’est engagé à le faire, renseigne Seneweb.

11 milliards pour le téléphone fixe
La facture de l’État pour le téléphone fixe et mobile est estimée à « 11 milliards F CFA (16,5 millions d’euros) par an, hors frais de la présidence de la République ». Le président Macky Sall avait estimé début août, à « 16 à 17 milliards » de francs CFA (25 millions d’euros) la facture téléphonique annuelle de l’État.

D’autres mesures prévues

Après s’être attaqué à la téléphonie mobile, les factures d’électricité, le gouvernement prévoit de prendre prochainement des mesures «dans le domaine du téléphone fixe, de l’eau, des véhicules administratifs, du carburant et de l’usage d’internet».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.