Un élève de terminale viole une fille de 14 ans, les détails!

Éleve en classe de terminale au lycée de Ndande , dans le département de de Kebemer, M.N. Nd (19ans) a passé hier, sa première nuit à la maison d’arrêt et de correction (Mac) de Louga, selon l’Observateur. Il est poursuivi pour viol sur une mineure de 14 ans. Les faits à lui reprochés oint lieu la semaine dernière dans la commune de Guéoul.

Ce jour-là, les parents de B.D, la fille de 14 ans avaient quitté Dakar pour prendre part à une cérémonie religieuse, ont remarqué que celle-ci s’est absentée de la maison. De 18 à 23 heures. Interrogée, elle sert à ses parents avoir été quelques part dans le quartier. Malgré les nombreuses relances et menaces de son oncle, la demoiselle s’est cramponnée à sa réponse : « j’étais dans le coin avec des amies. » sachant que la mineure leur cachait quelques choses, ses parents l’ont conduit dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Kebemer, pour la contraindre à parler. Et, face aux hommes du Commandant Baldé, elle est devenue plus coopérative : « j’ai profité du récital de Coran pour rejoindre M.N. Nd dans sa chambre. Nous y sommes restés de 18 à 23heures. Nous avons entretenu des rapports sexuels. » Suffisant pour que les gendarmes procèdent à la réquisition d’une gynécologue afin qu’elle donne plus de précision sur les dires de la jeune fille. Le diagnostic médical révèle que la mineure a subi une défloration plus ou moins ancienne de l’Hymen. Convoqué le mis en cause a dans un premier temps cherché à nier les faits. Mais confronté à sa victime, il fait un aveu partiel : « je connais la demoiselle depuis des mois mais je n’ai pas couché avec elle, j’ai juste introduit mon doigt dans ses partes intimes. » le jeune élève après son face à face avec le procureur a été placé sous mandat de dépôt.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok