En état de grossesse très avancé, Déguène Diouf détourne la tontine et… Ibra voulait se marier avec …

En état de grossesse très avancé, Déguène Diouf détourne la tontine et prend 2 mois de prison ferme

Déguène Diouf n’est pas à son coup d’essai. Pour avoir détourné une partie de la tontine qu’elle avait organisée dans son quartier à Pikine, cette récidiviste, en état de grossesse très avancé, a été condamnée à 2 mois de prison ferme et à payer 988.000 F à la plaignante Ndoumbé Diagne. Elle comparaissait, hier, devant le juge des flagrants délits de Pikine, pour abus de confiance.

Si elle n’a pas de chance, Déguène Diouf risque d’accoucher en prison. En état de grossesse très avancé, cette célibataire a été condamnée, hier, par le juge des flagrants délits de Pikine à 2 mois de prison ferme pour avoir détourné l’argent de la tontine qu’elle avait organisée. Commerçante de son état, cette prévenue a, depuis 2003, commencé à organiser des tontines dans son quartier à Pikine. Ce faisant, courant 2016, elle a initié une nouvelle tontine avec 20 participants moyennant une cotisation mensuelle de 52.000 F par personne. Il était convenu que chaque membre devait recevoir un (1) million. Après que 13 personnes ont reçu leur part, Déguène Diouf, que certains plaignants accusent d’avoir détourné leur argent, n’a pu remettre à Ndoumbé Diagne et Ibra Sarr la part qui leur revenait de droit.

La prévenue Deguène Diouf accuse les autres membres de n’avoir pas cotisé

Aussi, ces derniers l’ont trainée devant le tribunal pour abus de confiance. Interrogée par le juge sur le non-respect de son engagement, Déguène Diouf a rejeté la faute sur certains participants de la tontine. «Lorsque les 13 participants ont reçu leur part, j’ai commencé à constater le retard de cotisations de certains d’entre eux. Pour mieux gérer la tontine, j’ai convoqué tous les membres en leur demandant de respecter leur engagement. Néanmoins, certains ont accusé du retard pour leurs cotisations mensuelles. Actuellement, il y a 8 individus et moi qui n’avons pas cotisé convenablement. J’avais prévu de donner à Ndoumbé Diagne 988.000 F au plus tard à la fin du mois de janvier 2019. Je lui demande de m’accorder ce délai pour que je puisse récupérer les cotisations de ceux qui ont accusé du retard», a déclaré cette dame au ventre arrondi, qui a eu à être condamnée pour des faits similaires à une peine assortie du sursis.

Ndoumbé Diagne accuse la prévenue d’avoir bouffé l’argent

Mais pour la plaignante Ndoumbé Diagne, la prévenue sert des bobards. «Elle raconte des histoires. Je me suis renseignée auprès de certains membres, qui m’ont informée que tous les participants ont cotisé convenablement. Mais, elle avait utilisé l’argent à des fins personnelles. Depuis le mois de juin dernier, je devais recevoir ma part qui est estimée à 1 million et non 988.000 F», a-t-elle laissé entendre, avant de demander son dû.

Ibra Sarr voulait se marier avec l’argent de la tontine

Ibra Sarr est plus amer. Et il a bien raison. En effet, voulant utiliser cet argent comme dot pour prendre une épouse, son mariage est finalement tombé à l’eau. «Du fait que j’avais prévu de me marier, j’ai accepté d’y adhérer. J’avais envisagé de recevoir ma part pour célébrer mon mariage au mois d’avril 2017. Après avoir cotisé pendant 12 mois, Déguène a commencé à me donner des rendez-vous sans jamais les respecter. Elle ne cessait de me promettre de me remettre mon argent, en vain. Depuis lors, je cours derrière elle pour récupérer ma part qui s’élève à 1.060.000 F, alors que la tontine est bouclée depuis le mois de juin 2018», a confié Ibra Sarr, dans sa lettre plainte déposée devant les enquêteurs.
Le juge, convaincu de sa culpabilité, l’a condamnée à 2 mois de prison avec le montant de 988.000 F de dommages qu’elle doit payer à Ndoumbé Diagne.

.jotaay.net

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok