Entre regrets et déceptions : les confessions du roi des arènes Eumeu Sène

Actuellement en France, le Roi des arènes se confie à Sunu Lamb en évoquant ses regrets et ses déceptions dans la lutte sénégalaise.

« Ce qui m’a le plus fait mal, c’est qu’il y a eu des coups bas dans ma carrière. Parce que je devais dépasser un certain niveau depuis longtemps. J’étais plusieurs fois très proche d’affronter le Roi des arènes. Mais on ne m’en donnait jamais l’opportunité. Pourtant ceux qui étaient au sommet et qui faisaient la pluie et le beau temps, je les avais tous terrassés. Je veux nommer Balla Gaye 2, Gris Bordeaux et Lac 2 », explique Eumeu Séne.

« Je n’ai pas eu de grands regrets. J’ai connu quand même des déceptions. En dehors de ça, je ne regrette pas d’être un lutteur. Mon métier de lutteur m’a permis de travailler avec une institution internationale, le FNUAP. On a fait le tour du Sénégal pour sensibiliser les jeunes à étudier. Je l’ai fait avec Modou Lô », ajoute le Roi des arènes.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok