baye mor

Épinglé par le rapport de l’ARMP, ce ministère facturait une chèvre à 166 000 et une poule à 11 000 (photo)

La rapport de l’ARMP pour l’année 2017, qui n’a été publié que dernièrement, continue de faire des victimes. Après le ministères des Sports, le ministre Cheikh Oumar Hann, le DG de l’Apix Mountaga Sy ou encore la mairie de Kaolack, c’est le ministère de l’Agriculture d’alors qui est épinglé par ce rapport.
D’après les informations du journal Libération, ce ministère, gérée à l’époque par docteur Abdoulaye Seck, commandait une chèvre à 166 000 Fcfa et une poule à 11 000. Des prix triplés, voir quadruplés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.