Actualité au Sénégal - Actualité Sénégalaise

Escroquerie et charlatanisme : « Je vais le soigner en une semaine ». Le lendemain son patient mourut !

Au Sénégal et particulièrement dans sa capitale, le charlatanisme est devenu pour certains, un rentable métier, escroqueries à fond et ce, sur d’honnêtes citoyens. Aujourd’hui, le juge du tribunal des flagrants délits a condamné Abdoulaye Thiam à une peine de 3 mois ferme de prison pour ledit chef d’accusation.

Le prévenu Abdoulaye Thiam qui travaille à Pikine comme tapissier est domicilié à Sicap Mbao. Non compté des revenus obtenus avec son travail, il s’est lancé dans le charlatanisme afin de gagner beaucoup plus d’argent. Son histoire tourne court.

 En effet, Séga Mbaye et Binta Ndiaye étaient allées voir Abdoulaye Thiam pour recueillir des prières pour qu’un des membres de leur famille, à savoir le frère de Séga et le fils aîné de Binta, recouvrent la santé.

A la barre du tribunal des flagrants délits, le charlatan Abdoulaye Thiam qui reconnait les faits qui lui sont reprochés s’est offert les explications suivantes :

« Je devais formuler des prières pour qu’un des membres de leur famille à savoir le frère de Sega et le fils aîné de Binta Ndiaye recouvrent la santé. J’ai donné un médicament à Sega Mbaye pour son frère. Je lui ai demandé d’acheter un mouton blanc, 2 pintades et 4 poulets pour les sacrifices et 5000 Fcfa pour le transport. J’avais promis à Séga de guérir son frère dans un délai d’une semaine. Malheureusement, il est décédé le lendemain de ma rencontre avec Sega. Quand je suis partie pour lui présenter mes condoléances il m’a demandé de lui rembourser son argent. Pour le cas de Binta, elle m’a donné 15 milles Fcfa pour l’achat de poulets et les prières. Au total, j’ai reçu d’elles 25000 Fcfa et un mouton. Mais à la police, on ne m’a même pas écouté ni donner le temps de m’expliquer« .

Ce que Binta a démenti car selon la dame, « en l’espace d’une semaine, j’ai remis à Abdolaye Thiam la somme de 45 000, 65 000 et 20 000 francs Cfa. Et depuis qu’il a reçu ces sommes d’argent et le bélier, il n’a plus fait signe de vie. Jusqu’au jour où je l’ai piégé après un entretien au téléphone, je lui ai donné rendez-vous à Bountou Pikine. Sur les lieux, le prévenu a reconnu sa victime qui était accompagnée de son frère. Sur le coup, il s’agenouilla devant moi en se fondant en excuses. Il a voulu s’en sortir mais sachant que tout ce qu’il disait n’était que mensonges, on l’a embarqué à bord d’un véhicule et conduit à la police ».

Sur ces entrefaites, il a été placé en garde à vue le 09/09/2017. Ce matin, au tribunal des flagrants délits, après déliberé, le juge lui a infligé une peine de 3 mois ferme de prison.

Entre escroquerie, arnaque, abus de confiance, faux usage de faux, usurpation de fonction, Mbaye Ndione, un grand danger

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
Close