Étude: Des millions de femmes ont eu des relations sexuelles forcées le jour de la Saint-Valentin

Le Jeudi 14 février dernier, des millions de femmes du monde entier ont eu des relations sexuelles qu’elles «redoutaient», car c’était la Saint-Valentin.

Le jour qui est censé être une célébration de l’amour peut, pour beaucoup de femmes, signifier une pression pour mettre des sous-vêtements inconfortables et avoir des relations sexuelles avec leur partenaire, même si elles ne sont pas d’humeur à le faire.

Des chercheurs ont interrogés 2 000 femmes âgées entre 40 et 61 ans, et ont découvert que 10% d’entre elles craignaient d’avoir des relations sexuelles le jour de la Saint-Valentin.

En supposant que leur échantillon soit représentatif, cela signifie que des millions de femmes à travers le monde redoutaient le sexe ce jour.

L’une des principales causes de relations sexuelles douloureuses ou inconfortables est la sécheresse vaginale, que plus de la moitié des femmes de plus de 40 ans ont eu au cours de leur vie.

Les chercheurs ont ensuite demandé aux femmes en quoi la sécheresse vaginale affectait leur vie sexuelle. 52% ont déclaré avoir l’impression de vouloir laisser tomber leur partenaire et 33% ont estimé que leur partenaire était frustré à cause d’elles. 25% des femmes ont déclaré avoir inventé une excuse pour éviter les relations sexuelles et 24% ont déclaré avoir de toute façon des relations sexuelles, «souffrir en silence» et espérer que tout irait mieux.

Cela va de soi, mais personne ne devrait se sentir obligé d’avoir des relations sexuelles, si elle n’est pas prête. Que vous soyez mariés, en couple ou avec des amis, vous ne devez à personne l’accès à votre corps.
Surtout si une condition telle que la sécheresse vaginale rend inconfortable.

commentaires
Loading...