Euro 2020, éliminatoires : l’Allemagne s’impose et reste au contact des Pays-Bas, la Croatie cale face au Pays de Galles

Pour le compte de la huitième journée de ces éliminatoires, les hommes de Joachim Löw se sont extirpés du piège estonien (3-0). Un succès qui permet aux Allemands de recoller sur les Pays-Bas. Dans les autres matchs, la Croatie ramène un nul (1-1) du Pays de Galles, la Pologne rafle la mise face à la Macédoine du Nord (2-0) et se qualifie pour l’Euro. Enfin, l’Autriche l’emporte en Slovénie (1-0).
Dans le cadre de la huitièmes journée des éliminatoires de l’Euro 2020, l’Allemagne se déplaçait à le Coq Arena pour y affronter l’Estonie. Victorieuse 2-0 en Irlande du Nord en septembre dernier, la sélection allemande souhaitait enchaîner pour se rapprocher de la qualification. Les hommes de Joachim Löw devaient se passer des services de Serge Gnabry suite à une gêne musculaire. Les champions du monde 2014 s’appuyaient sur un 3-4-3 avec le trio Brandt, Reus, Waldschmidt en attaque. Sur le banc lors du match amical face à l’Argentine (2-2), Manuel Neuer gardait les buts allemands ce soir. Dès les premières minutes, l’Allemagne se procurait une première opportunité. Gündogan distillait un excellent centre dans le dos de la défense pour Can qui butait sur la sortie de Lepmets (3e).

Le match s’emballait sur une grossière erreur d’Emre Can qui jugeait mal la trajectoire d’une passe de Süle et fauchait Liivak à l’entrée de la surface. L’arbitre décidait logiquement d’exclure le joueur de la Juventus (14e). Un premier tournant dans ce match qui installait le doute dans les rangs allemands. Sur un corner, Mets seul au second poteau voyait sa volée passer juste au dessus (18e). Bousculés, les hommes de Joachim Löw s’en remettaient à des frappes lointaines. Waldschmidt décochait ainsi une belle frappe mais Lepmets vigilant repoussait en corner (25e). Pas très inspirée, l’Allemagne était poussée dans ses derniers retranchements. Kams distillait un très bon centre pour son capitaine Vassiljev dont la volée freinée par Süle, était bien captée par Neuer (30e). La formation allemande se procurait sa meilleure occasion du premier acte sur un coup-franc de Reus. La frappe du milieu allemand venait heurter le montant de Lepmets (39e).

L’Allemagne l’emporte sans convaincre
Au retour des vestiaires, cette surprenante équipe d’Estonie donnait du fil à retordre à Manuel Neuer. Liivak côté gauche décochait une belle frappe bien captée par le portier allemand (46e). Contre le cours du jeu, l’Allemagne ouvrait le score. A l’entrée de la surface, Gündogan décochait une superbe frappe qui se logeait dans le petit filet de Lepmets (0-1, 51e). Les Allemands réalisaient le break quelques minutes plus tard par Gündogan qui inscrivait un doublé. Sur un ballon mal renvoyé par la défense estonienne, Reus d’une talonnade remisait pour le milieu de Manchester City dont la frappe déviée trompait Lepmets (0-2, 57e). Les champions du monde 2014 corsaient l’addition dans les vingt dernières minutes. Sur une longue transversale, Werner s’infiltrait dans la défense, crochetait un défenseur et Lepmets avant de marquer (0-3, 70e). L’Estonie ne rendait pas les armes pour autant et Ainsalu dans la surface voyait sa frappe bien captée par Neuer (80e). Grâce à ce succès, l’Allemagne recollait aux Pays-Bas en tête du classement.

Dans les autres matchs de la soirée, le Pays de Galles accueillait la Croatie. Un match qui voyait deux joueurs du Real Madrid s’affronter : Gareth Bale et Luka Modric. La sélection croate ne tardait pas à prendre les devants dans cette affiche. A l’entrée de la surface, Petkovic décalait bien Vlasic dont la frappe ne laissait aucune chance à Hennessey (0-1, 9e). Mais contre toute attente, les Gallois recollaient au score dans le temps additionnel de la première période. Davies s’arrachait pour servir Bale dans la surface. L’ailier gallois trompait Livakovic d’une frappe croisée (1-1, 45+3). De son côté, la Slovénie recevait l’Autriche. La sélection autrichienne prenait rapidement les commandes grâce à une tête de Posch suite à un corner frappé par Lazaro (0-1, 21e). Enfin la Pologne qui affrontait la Macédoine du Nord, éprouvait les pires difficultés pour percer le coffre-fort macédonien. Dans le dernier quart-d’heure, Frankowski opportuniste délivrait les siens (1-0, 74e). La Pologne réalisait le break six minutes plus tard par Milik dont la frappe ne laissait aucune chance au portier macédonien (2-0, 80e) et obtenait son billet pour l’Euro 2020.

Les résultats de la soirée

Estonie 0-3 Allemagne : Gündogan (51e), Mets (csc, 57e), Werner (70e) pour l’Allemagne

Pays de Galles 1-1 Croatie : Bale (45+3) pour le Pays de Galles ; Vlasic (9e) pour la Croatie

Pologne 2-0 Macédoine du Nord : Frankowski (74e), Milik (80e) pour la Pologne

Slovénie 0-1 Autriche : Posch (21e) pour l’Autriche

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.