Exclusif-Accusé de délit de conflit d’intérêt dans l’attribution de l’aide à la presse : le directeur adjoint de la Communication réagit

Le directeur adjoint de la Communication est accusé par Dakar7 de délit de conflit d’intérêt dans l’attribution de l’aide destinée aux organes de presse. Joint par la rédaction de Sunugal24, Amadou Kanouté a rejeté en bloc les accusations avant d’apporter des éclaircissements.

«Dire que c’est moi qui dresse la liste (des organes de presse devant bénéficier de l’aide) c’est me donner beaucoup de puissance. C’est le ministère qui établie la liste, chacun donne son point de vue en fonction des listes que nous recevons. S’agissant de la presse en ligne, nous travaillons avec les associations APPEL et ANPELS. On a au moins quelques 200 sites d’information au Sénégal. Nous prenons souvent les sites qui sont classés en haut. On ne peut pas prendre tout le monde, il y aura forcément des frustrations mais là on est habitué à ça. Ce qu’il faut savoir c’est que tous les sites importants qui sont dans ce pays ont bénéficié de l’aide à la presse», a tenu a préciser Amadou Kanouté.

Poursuivant, le directeur de la Communication à qui on attribut l’administration du site Soninke.tv, ajoute : « L’administrative de ce site (Soninket.v) a lui-même réagi en donnant des précisions. Pour vous montrer que je n’ai rien à voir là dedans. C’est un site communautaire et il arrive que j’y écrive comme le font tous les journalistes soninkés. En dehors de cela, je n’ai aucune action ou quoi à avoir directement dans sa gestion ou dans ce qu’il gagne comme argent ». Monsieur Kanouté voit derrière ces accusations des «brebis galeuses qui essaient de mettre les bâtons dans les roux. »

« Je voudrais préciser aussi que quand l’aide sort, on appelle pas directement les administrateurs des sites, on s’adresse aux responsables des associations. Ce sont ces responsables que nous saisissons pour leur demander d’informer leurs membres de la disponibilité de l’aide. C’est en fonction de cette infirmation que les gens passent pour récupérer leur chèque. mais nous nous n’appelons les gens personnellement », souligne Amadou Kanouté qui dément une autre accusation de Dakar7.com.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok