Fadel Barro : «La police des idées ne saurait en aucun cas …

«La police des idées ne saurait en aucun cas prospérer au Sénégal», avertit Fadel Barro quicondamne les arrestations intervenues au lendemain de la publication des résultats de l’élection par la Commission nationale de recensement des votes. C’est dans le journal L’AS qui a couvert la presse de « Y’en à Marre ». Pour lui, il est inconcevable d’attiser une tension sociale déjà balafrée «par une élection dangereuse» qui a fini d’exacerber les clivages religieux, ethniques et régionalistes dans ce pays. «Le président de la République devrait plutôt se consacrer à panser ces plaies et commencer à respecter ses engagements pris depuis 2012», déclare M. Barro.

Par ailleurs, Y en a marre annonce sa décision de tenir des Assises dénommées «Leul» les 23 et 24 mars prochains. Selon Fadel Barro, ces rencontres permettront au mouvement, après huit ans d’existence, de faire un bilan de son action et de dégager une feuille de route pour les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.