Farba Ngom, Maire de la commune des Agnam, la couronne vous revient

Leader incontesté dans sa commune, surnommé le lion du Bosséa dans son arrondissement, coordonnateur départemental de l’APR Matam, Mouhamadou Ngom alias Farba est une révélation passionnée par le développement du Fouta. L’homme, dont le parcours mérite un livre, écrit l’une des plus pages de la politique sénégalaise et plus particulièrement dans son Fouta d’origine. Multidimensionnel, le griot, député du peuple s’active sur tous les terrains pour une émergence accélérée dans sa localité.
Promotion des Cadres
Depuis la nuit des temps de l’histoire du Sénégal, le département de Matam a toujours regorgé de hauts cadres bien instruits et expérimentés sans bénéficier d’une promotion dans la sphère politique ou administrative. Aujourd’hui, grâce à la deuxième alternance et sous l’égide de l’homme de mains de Son Excellence Macky, les doléances ont contribué à la genèse de nos graines intellectuelles. Avec son appui considérable, la promotion des cadres est devenue une réalité. De nos jours, des responsables locaux sont devenus Ministres, DG, PDA, HCCT… Bien que le bilan soit satisfaisant, la promotion des cadres de la région de Matam reste toujours d’actualité.
Emploi des Jeunes
Très proche de la jeunesse de sa commune, le Maire des Agnam n’a jamais tourné le dos à celle-ci. Dans ces messages, manifestations et combats, la jeunesse est toujours en première ligne. De la Poste au COUD en passant par le PAD, les jeunes bénéficient des contrats. Sans oublier aussi, le recrutement dans les entreprises, les offres dans le secteur de l’agri-élevage et le financement des projets des jeunes et des femmes qui contribuent à éradiquer pratiquement le chômage dans sa commune. Fidèles envers leur leader, ces jeunes et femmes se portent toujours volontaires à toutes mobilisations qui constituent sa force et sa prédominance dans la zone.
Infrastructures
Les chantiers poussent comme des champignons partout dans le Sénégal à travers le PSE et le PUDC. Parmi les bénéficiaires, la commune des Agnam qui regroupe le diéry et le walo n’est pas en reste avec la construction des pistes de désenclavement, des installations de l’électrification rurale et des forages qui réduisent considérablement les difficultés des villageois. Au-delà de ces réalisations, de ces infrastructures modernes telles que le centre de formation professionnelle et la brigade de gendarmerie sont inaugurés, le stade municipal et l’hôtel de ville en fin de travaux, l’hôpital aménagé sur 2ha et le centre culturel sont en phase de finition. En effet, ces belles œuvres construites accompagnent l’émergence accélérée des Agnam.
Social
Derrière les infrastructures, les offres d’emploi et les financements, Farba Ngom, l’humanitaire, a conquis les cœurs par ses actions sociales. Humble, il n’a jamais oublié son passé ; reconnaissant, il rappelle tous les jours la charité qu’il recevait et celle la plus marquante est celle de la famille de son ami d’enfance Saïckou Thiéne (paix à son âme); serviable, il est le premier contributeur des activités sociales et religieuses. Dans la plus grande discrétion, il prend en charge des familles démuneis, s’endosse les soins des patients et en évacue certains jusqu’à l’étranger. Son salaire est attribué aux imams et ses bons de carburants à la disposition des districts sanitaires de sa commune. Nul ne peut estimer ses dépenses quotidiennes sur le plan social. Je me permets de reprendre cette phrase qu’il prononce très souvent «je n’aime pas les politiciens qui cuisinent peu » pour vous montrer le dévouement de l’homme.
Autrefois méconnu, aujourd’hui sous les feux des projecteurs de l’émergence, les Agnam, grâce à son maire, sont sur les lèvres des sénégalais. Il est certain que si tous les maires et députés sont aussi dynamiques et au service de la population, le Sénégal serait émergent avant l’an 2035. Avec la couronne de héros qui lui revient, Mouhamadou Ngom mérite bien le titre de son surnom Farba et sa place dans le cercle des vétérans du Fouta comme Souleymane Ball, Almamy Abdoul Kadir Kane, Abdou Karim Diawando…
Abdoulaye Daff Thiéne
Professeur de Collège
Chroniqueur en Ligne
SG FODAAMA/APR

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok