Fatou Guèye asperge de l’huile chaude à sa patronne

Pour une banale histoire, Fatou Guèye risque de passer les trois prochaines années en prison. Elle a eu l’outrecuidance d’asperger de l’huile chaude sur sa patronne
. Elle est poursuivie pour coups et blessures volontaires entrainant une interruption de travail temporaire de 45 jours. Réveillée vers les coups de 10 heures, Awa Sèye a demandé à sa domestique d’arrêter de cuisiner et de lui permettre de chauffer de l’eau pour se laver.

La jeune file a refusé d’d’accéder à al demande de sa patronne. Après un échange de mots aigres-doux, il s’en est suivi une bagarre, Awa Sèye a bousculé la ménagère à cote du gaz et elle s’est brulée au niveau de la main. A l’heure du déjeuner, elle a mis de l’huile chaude pour le vesser à sa tante. Ce qui a touché un enfant âgé d’un an.

commentaires
Loading...