FC Barcelone : Carles Aleñá, le produit de La Masia qui gagne ses galons

Face à Tottenham en Ligue des Champions mardi soir, Carles Aleñá devrait réaliser ses débuts en compétition avec le FC Barcelone, son club formateur. Pour le plus grand bonheur des Culés.

Voilà plusieurs années que les supporters du FC Barcelone se plaignent du manque d’opportunités accordées aux jeunes de La Masia. Ces dernières années, rares sont les joueurs issus de l’académie à avoir eu leur chance en équipe première. Sergi Roberto est effectivement le seul joueur formé au club à avoir réussi à s’assurer une place durable en équipe première. Dès lors, beaucoup des meilleurs éléments du centre de formation s’en sont allés tenter leur chance ailleurs, avec plus ou moins de réussite, à l’image d’Alejandro Grimaldo (Benfica), alors que certains des meilleurs U19 blaugranas sont allés terminer leur formation ailleurs, comme Sergio Gomez (Borussia Dortmund) ou Eric Garcia (Manchester City). Mais voilà qu’après quelques années sans éclosion de pépites au sein de l’équipe pro, plusieurs éléments prometteurs commencent déjà à frapper à la porte, comme Riqui Puig (19 ans), Oriol Busquets (19 ans) et Carles Aleñá (20 ans).

À court terme, c’est Aleñá qu’on a le plus de chances de voir s’imposer sous les ordres d’Ernesto Valverde, qui a d’ailleurs souvent été critiqué pour le manque de confiance accordé aux jeunes formés au club. Le natif de Mataró a déjà eu l’occasion de montrer l’étendue de son talent début décembre, face à Villarreal notamment, avec un joli but. Dans la foulée, le Barça a officialisé la nouvelle : Carles Aleñá est désormais un membre de l’équipe première à part entière, prenant notamment la place du blessé Rafinha. Jusqu’ici, il faisait l’ascenseur entre l’équipe B et l’équipe première. Désormais, il ne pourra plus jouer avec la filiale en D3. Une belle récompense pour celui qui attend sa chance depuis un petit moment déjà.

L’ADN Barça

El le joueur de 20 ans revient de loin. Le 2 juin dernier, il se blessait gravement au biceps fémoral. Opération obligatoire, et impossibilité de voyager avec l’équipe première du FC Barcelone pendant l’intersaison. Pas idéal pour espérer se frayer une place au sein d’une écurie où les places sont chères. Retour aux affaires en troisième division avec l’équipe filiale pour la première partie de saison donc, d’autant plus qu’Ernesto Valverde ne faisait que très peu appel à lui… Jusqu’à ce 31 octobre dernier, et ce match de Copa face à la Cultural Leonesa, qu’il avait pourtant démarré sur le banc de touche. Entré en lieu et place du blessé Sergi Samper, il a marqué la rencontre de son talent. Depuis, le Txingurril’inclus dans pratiquement toutes ses listes. Mardi soir, face à Tottenham, il aura l’occasion de se montrer dans celui qui sera a priori le match le plus important de sa jeune carrière compte tenu du niveau du rival, pour son début en Ligue des Champions.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a clairement l’ADN Barça. Joueur très doué techniquement, doté d’une conduite de balle de haute volée, il a des attributs qui nous rappellent forcément Andrés Iniesta. Sa vision du jeu et sa faculté à servir de très bons ballons à ses coéquipiers en font un milieu de terrain qui peut énormément apporter à ce Barça parfois en manque d’idées dans l’entrejeu, notamment à cause d’un Ivan Rakitic en difficulté cette saison, pendant qu’Arthur manque parfois de prise de risque dans son jeu. Il semble même plus complet que le champion du monde espagnol – dans le profil – puisque c’est un milieu de terrain qui marque beaucoup, surtout de l’extérieur de la surface. A lui de saisir sa chance et de montrer à Ernesto Valverde qu’il peut avoir un rôle à jouer cette saison…

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok