FC Barcelone : Eric Abidal explique sa gestion des délicats cas Griezmann et Dembélé

Alors que les deux attaquants français sont en difficulté au Barça, le secrétaire technique du club Eric Abidal a expliqué comment sont gérés les deux cas en interne.
Arrivé cet été à Barcelone, Antoine Griezmann s’attendait probablement à mieux pour ses premiers mois en Catalogne. Son bilan statistique reste plus qu’honnête, avec quatre buts et trois passes décisives en Liga pour le moment, mais l’ancienne star de l’Atlético de Madrid peine dans le jeu, notamment à cause de son positionnement sur le côté gauche. Plusieurs coéquipiers, à l’image de Clément Lenglet, ont expliqué les difficultés du joueur par cette position trop excentrée, et la différence de style de jeu avec son ancien club qui entraîne une période d’adaptation. Dans un long entretien accordé à Sport, Eric Abidal, secrétaire technique du club catalan, en a dit un peu plus.

« C’est un joueur avec qui je parle beaucoup. Il évolue à une position différente. Il sait que c’est compliqué de s’adapter. Ici il joue différemment, mais c’est un joueur qui peut beaucoup nous apporter, et l’entraîneur le sait. Il apporte défensivement et peut jouer à beaucoup de positions. Il est venu parce qu’il veut gagner la Ligue des Champions. Il sait qu’il n’est pas à son niveau, et ça s’arrange uniquement en travaillant. C’est un joueur intelligent », a ainsi expliqué l’ancien défenseur du club catalan.

« La philosophie du Barça n’est pas si facile »
« C’est difficile de trouver une solution pour s’intégrer. Le travail. On verra avec le temps. Ici il y a des joueurs top qui ne se sont pas adapté lors de leur première année. Il faut être patient. La philosophie du Barça n’est pas si facile », a ajouté celui qui est surnommé Abi en Catalogne. Il s’est d’ailleurs félicité de l’investissement estival de son club, estimant qu’avoir recruté un joueur de ce calibre à ce prix relativement bas (120M€) reste une excellente affaire.

Quant à Dembélé, dont la situation est encore plus compliquée que pour Griezmann puisqu’il entame sa troisième saison à Barcelone et n’a toujours pas convaincu, Abidal a confié jouer un rôle paternel auprès de lui : « je le vois bien mieux. C’est toujours un long processus. C’est un joueur avec beaucoup de talent. La première année il ne s’est pas adapté, la deuxième il a eu beaucoup de blessures. Là, pour la troisième, il commence à comprendre. Je lui laisse toujours des messages parce que je sais qu’à ce niveau, les détails sont importants. Bien manger, gérer la douleur à cause de blessures. J’essaye d’apporter un peu dans le travail qui se fait avec Ousmane. Je lui dit toujours que je suis là pour l’aider. On est en train de faire un travail personnel avec lui parce que c’est un athlète. Il sprinte bien et doit faire du travail spécifique. Je suis sûr qu’il va s’adapter et grandira ici ». On le lui souhaite…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.