FC Barcelone : Lionel Messi plébiscité pour le Ballon d’Or, FF victime de hackers !

En proposant une consultation à ses lecteurs autour du Ballon d’Or 2018, France Football ne pensait pas créer une polémique en Espagne autour de Lionel Messi.

Il y a quelques jours, France Football avait lancé sur son site internet une grande consultation à l’issue de l’annonce des 30 nominés au Ballon d’Or 2018 : « Votez pour celui qui, selon vous, mérite de remporter le Ballon d’Or »Après quelques heures seulement, Lionel Messi (FC Barcelone) s’affichait largement en tête avec 48% des suffrages contre 31% pour Mohamed Salah (Liverpool), 8% pour Cristiano Ronaldo (Juventus) et 2% pour Luka Modric (Real Madrid), Kylian Mbappé et Neymar (PSG).

Le sondage effacé, la Catalogne s’indigne pour Messi

Seulement voilà, le vote ainsi que l’article a rapidement été supprimé par France Football. En Espagne et plus précisément en Catalogne, cette décision sans explications au préalable a suscité la surprise puis l’indignation. « FF » a-t-elle tenté de dissimuler un plébiscite pour Messi afin de favoriser ses propres candidats ? Et bien, non !

France Football s’explique sur l’incident technique

Dans un communiqué sur son site internet, l’hebdomadaire a précisé, expliquant avoir voulu éviter de dévoiler un verdict faussé par « la création de milliers de faux comptes, via des logiciels malveillants, visant à tronquer les résultats ». « Nous tenons à rappeler que ce sondage, à visée purement consultative, est évidemment sans influence aucune sur le résultat final puisque le Ballon d’Or est comme toujours attribué par un jury de journalistes spécialisés et indépendants. Merci à tous de ne pas surinterpréter un simple « incident » technique indépendant de notre volonté », a précisé la rédaction de France Football, renvoyant au 3 décembre prochain pour connaître l’heureux élu.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok