Gamou 2018: les raisons du “Bourde” surprise à Tivaouane

«Le Marabout veut que les gens viennent et qu’on chante pour bénéficier des grâces de la nuit du Jummah». En un clin d’œil la mosquée fut remplie de fidèles.

La même ambiance a prévalu à la mosquée où repose Serigne Babacar Sy. Là aussi Serigne Cheikh Sy, fils aîné de Serigne Mansour Borom Daradji, et Serigne Ameth Sy ibn Al Amine ont dirigé la séance du Bourd en présence de nombreux fidèles qui ont tenu à faire le déplacement. Serigne Cheikh Sy, assisté par Doudou Keinde Mbaye, a confirmé les recommandations du khalife qui a voulu que les fidèles Tidianes commencent le Bourd pour bénéficier des grâces de cette nuit qui précède la prière du Vendredi.

Hier Tivaouane a donné un avant-goût de ce que sera l’affluence lors des séances de Bourd à l’occasion du Gamou 2018.

Aujourd’hui, Tivaouane risque de faire le plein dans les deux grandes mosquées de la ville où la déclaration du khalife Serigne Babacar Sy Mansour sera très attendue.

Les séances de « Bourd », organisées en prélude au Mawlid, vont durer les 10 nuits qui précédent le jour du 12 Rabi Al Awal, coïncidant avec la naissance du Prophète Mohamed (PSL), et qui constituent un moment fort devant permettre aux fidèles de la communauté Tidiane d’exalter l’œuvre d’une dizaine de chapitres de l’Imam Mouhamed Al Boussayri un grand saint et poète égyptien.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok