Gamou Tivaoune : Quand Khadija Diara la chargée de presse fait du chantage aux journalistes

Bon sang ! quelle mouche a piqué cette chargée de presse Khadija Diarra pour vouloir conditionner le travail des journalistes dans le cadre de l’exercice de leur fonction.
Décidément, la bonne dame en fait trop. Votre portail SenegalDirect au cœur de l’événement depuis le début jusqu’à cet instant où nous écrivons ces lignes est privé par la chargée de presse du Gamou de Tivaoune, pour faire correctement son travail d’informer le public.
Que s’est il passé ? SenegalDirect doit au public la sacralité des faits et laisser libre le commentaire à leur appréciation. En effet, comme plusieurs journalistes sur place, Sengal Direct a constaté et relayé le calvaire des confrères venus pour couvrir l’événement au nom de son devoir envers le public, ce qui n’est pas du goût de la chargée de presse.
Khadija Diara a ainsi choisi délibérément d’opter la discrimination en refusant à votre site les badges d’accréditation pour vous faire vivre la cérémonie officielle, prévue incessamment.
Khadija Diara doit revoir sa copie !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.