Grand Yoff : Un Imam exploite un bar au quartier Arafat. Jamra ébahi

Le fait est si rare et soulève moult interrogations. En effet, selon les informations de l’Ong Jamra, un Imam exploite un bar au quartier Arafat de Grand Yoff. Mame Mactar Guèye et Cie n’en reviennent ainsi toujours pas.

Ils donnent jusqu’à la fin du mois de Mai, à ce «contre-exemple pour les jeunes populations grand-yoffoises, pour fermer ce lieu de dépérissement et de destruction des jeunes».

À défaut, informe un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.sn, Jamra et ses alliés «useront de leur droit d’exprimer légalement et publiquement leur indignation, à travers une Marche pacifique, pour exiger la destitution de cet imam, qui déshonore cette respectable charge».

En effet, dans tous les cas de figures, Jamra pense que cet «Imam» «ne peut s’arroger le droit d’incarner cette haute fonction cléricale tout en encourageant, directement ou indirectement le fléau de l’alcoolisme dont les ravages auprès des masses juvéniles se passent de commentaire».

Ainsi, de l’avis de Jamra, l’imam en question «n’a qu’à fermer ce local infect. Il faut qu’il arrête de ternir l’image de l’Islam et d’égarer les jeunes».

Soucieux de la sauvegarde de l’image de notre sublime religion, et de la préservation de la santé mentale et morale de nos enfants, Jamra termine en affirmant que «quand on se targue d’être un “Khalifatoul Laahi fil ardi” (représentant de Dieu sur terre), on se doit se donner le bon exemple! Un imam n’a pas le droit, fort de la noblesse de son sacerdoce et de dépositaire de la Parole Coranique et du Message Prophétique, de passer son temps à moraliser les gens, tout en exploitant un haut lieu de vulgarisation de “l’eau de feu”».

Actusen.sn

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok