Greenpeace Asie de l’Est : “Une forte dose de plastique présente dans le sel que les Sénégalais consomment tous les jours”

Le Sel sénégalais est mauvais. C’est, ce que révèle les résultats de l’étude coréenne réalisée en collaboration avec Greenpeace Asie de l’Est.

A en croire le Rapport, une forte dose de plastique est présente dans le sel que les Sénégalais consomment tous les jours. En effet, si la consommation de sel par jour est de 10 grammes, les enquêteurs, dans des propos rapportés par Les Echos, indiquent que “le consommateur adulte moyen pourrait ingérer environ 2000 microplastiques par an”.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok