Gros coup dur pour Diafra Sakho, Aliou Cissé obligé de changer ses plans

Blessé pour la huitième fois de sa carrière avec West Ham, Diafra Sakho est forfait pour la double confrontation contre l’Afrique du Sud. Victime d’une rechute au dos, l’avenir du Sénégalais qui a marqué 3 buts avec son club se dessine de plus en plus en pointillés.

Gros coup dur pour Diafra Sakho. L’attaquant sénégalais qui a toujours mal au dos est déclaré forfait pour la double confrontation contre l’Afrique du Sud. Comme l’a confirmé dimanche son entraîneur Slaven Bilic en conférence de presse, le canonnier de West Ham, auteur de 3 réalisations cette saison toutes compétitions confondues, ressent à nouveau des douleurs au dos et devra observer plusieurs jours de repos. Assurément une mauvaise nouvelle pour les Lions qui sont juste à un point de valider leur ticket pour la plus prestigieuse des compétitions du sport roi. Depuis son arrivée à Londres, Sakho, à part la première saison où il a brillé en marquant plus de 10 buts, n’a pas réussi à confirmer par la suite à cause des blessures. Cette rechute, qui s’ajoute aux trop nombreuses et trop longues absences, pose de plus en plus la question sur la fragilité de l’attaquant sénégalais.

En trois saisons avec West Ham, il s’est blessé huit fois et est resté sans jouer durant 528 jours. La plupart de ses blessures concernent son mal de dos (5 blessures), un claquage tendineux (2 blessures) et problèmes aux adducteurs (1 blessure).

Sakho est forfait contre l’Afrique du Sud

Sa première blessure au dos remonte à la saison 2014-2015 (1er janvier 2015-23 janvier 2015). Il était resté 22 jours sur la touche. La même année, le natif de Guédiawaye a aussi connu des problèmes aux adducteurs pour une absence de 80 jours (11 avril 2015-30 juin 2015). Il restera éloigné des terrains durant 89 jours (3 décembre 2015-1er mars 2016) l’année suivante pour un claquage tendineux. Lors de la saison 2016-2017, son mal au dos refait surface et Sakho est encore obligé de rester 123 jours sans compétition (5 juillet 2016-5 novembre 2016). La même année, il retourne à l’infirmerie pour un problème de claquage tendineux et un mal au dos pour 110 jours.

Toujours dans la même année, il restera éloigné des pelouses durant 104 jours en proie toujours avec son mal de dos. Le Lion qui semblait retrouver la plénitude de sa forme est encore freiné par ce même mal de dos avant le match contre Burnley de vendredi dernier pour une durée indéterminée.

Diafra, le mal est dans le dos

D’ailleurs, le Sénégalais n’avait plus disputé un match entier depuis belle lurette. «Je ne jouais que des bouts de matchs mais Aliou Cissé m’a fait confiance en me donnant l’occasion de jouer tout le match et je lui dis merci», a souligné Diaf récemment. Il a d’ailleurs raté deux Coupes d’Afrique des nations à cause d’un mal de dos. Et ce même mal de dos avait fait capoter son transfert la saison dernière à West Brom. Le Sénégalais qui s’était mis d’accord avec le club a été recalé lors de la visite médicale. Il est ainsi resté à West Ham en proie toujours avec des blessures.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...