Guerre électronique: Les états-unis paralyse le réseau électrique du Venezuela

Les deux dirigeants rivaux du Venezuela, Nicolas Maduro et Juan Guaido, appellent leurs partisans à défiler samedi dans les rues du pays, plongé dans le chaos par une panne d’électricité sans précédent dont ils se rendent mutuellement responsables.

Journée de travail et cours suspendus, vols annulés, hôpitaux au ralenti, pillages, rues désertes: depuis jeudi 16h50 heure locale (21h50 heure française), le Venezuela est en grande partie paralysé faute de courant. La panne touche Caracas et la quasi-totalité des 23 États du pays.

Le courant est revenu partiellement vendredi après-midi dans certains quartiers de Caracas avant d’être coupé à nouveau. Des concerts de casseroles ont résonné dans plusieurs secteurs de la ville. La distribution de l’eau dans les immeubles, assurée par des pompes électriques, a été interrompue, ainsi que le réseau téléphonique et internet qui demeure très instable.

“Le peu de nourriture salée que nous avions, on a dû le cuisiner pour qu’il ne tourne pas trop rapidement (avec la chaleur). On dort dehors, on n’a pas de réseau téléphonique, tous les magasins sont fermés. C’est le chaos”, déclare Elena Bermudez, 31 ans.

Les hôpitaux connaissent une situation dramatique: ceux qui sont équipés de générateurs limitent le courant aux services d’urgence. Devant un établissement de la capitale, José Lugo pleure sa nièce Marielsi Aray, morte…

selon un haut responsable militaire, il ne s’agit pas d’une panne électrique ordinaire, c’est une attaque des USA pour déstabiliser le pays. Il a déclaré que les Etats-Unis étaient prêts et disposés à faire tout ce qui était à leur disposition pour démettre Maduro de ses fonctions, sans pour autant exclure cette guerre électronique en cours dans le pays.

Lire Aussi : Voici comment cet homme a pu escroquer 242 millions de dollars d’une banque

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok