Ces habitudes africaines qu’il faut abandonner impérativement

Ces pratiques, disons-le, ne sont guère honorables. Mépriser la ponctualité, squatter indéfiniment les autres, se présenter chez quelqu’un sans prévenir…

Voici autant d’habitudes en Afrique qu’il faut arrêter. En voici quelques-unes que nous avons énumérées.

1- L’heure africaine

De plus en plus cette pratique tend à mourir mais certains de ses adeptes ne comptent pas la changer. Une cérémonie prévue pour 10 heures, pourra commencer à 12h sans choquer personne. Les « plus zélés » qui osent s’en plaindre entendront la réplique ‘on est en Afrique oh, c’est l’heure africaine ‘. L’excellence n’a pas de nationalité, la médiocrité non plus ne devra plus être africaine… seulement. 10H c’est 10H !

2- Arriver sans prévenir, ni être invité

S’il y’a une grande valeur qu’on retrouve en Afrique, c’est la solidarité. Mais parfois, elle devient un prétexte pour certains pour s’adonner à des abus. Une règle qu’on devrait peut-être inclure dans les constitutions, c’est « On ne débarque pas chez quelqu’un et on ne squatte pas indéfiniment non plus ». C’est clair ?

3- Se servir d’un caillou au lieu du mixeur

Écraser sur caillou ? Ooh on a toute déjà fait ça quand on était enfant. Ma mère qui avait reçu en cadeau toute sorte de blender, refusait de les utiliser prétextant que les servantes vont les abîmer. Résultat, je devais écraser jusqu’aux ampoules pour que la sauce soit lisse. Heureusement, c’est le passé tout ça. De plus, on ne se le demande pas souvent mais après une longue période d’utilisation, le caillou « finit ». Où s’est-il donc effrité ? Attention à notre santé.

4- Les Kongôssas

Certains y passe toute leur journée. Assis à parler de tous les passants, exposer la vie de tous les habitants du quartier qu’ils connaissent par cœur. En Côte d’Ivoire, certaines ethnies en ont fait leur spécialité. Les femmes seraient passées maître dans l’art de médire en langue tout le monde et n’importe qui.

En tout cas, c’est malsain et il faut y mettre un terme. On a mieux à faire de sa propre vie plus tôt que de se mêler de choses qui ne nous concernent pas.

5-Les demandes repetées de services

S’il est normal de s’entraider entre voisins, ce n’est pas un prétexte pour en faire une habitude. On peut demander un peu de sel une fois en passant, ou un peu de poivre qu’on a oublié quand on faisait les courses mais jamais le voisin ne devient notre supermarché. On ne peut pas demander tout et tout le temps, ça frise la mendicité ! Si la voisine a accepté de garder votre bébé une heure ou 2, de grâce que sa maison ne devienne pas votre garderie ou même une seconde maison pour l’enfant : un peu de retenue voyons !

6- Les traditions contraires à la loi

L’excision, les scarifications des bébés, les mariages de mineurs… Voici autant de pratiques que la tradition nous a imposées. Elle trouve même des explications pour justifier ces pratiques très souvent interdites par nos lois. Il faut que ces choses cessent, et que les mentalités changent aussi par la même occasion !

commentaires
Loading...