Idrissa Seck : «Je mesure l’empressement des population à m’entendre élever la voix »

« Je suis venu à Touba célébrer le Magal, en compagnie de l’ensemble de la communauté mouride et des musulmans d’ici et d’ailleurs. Je prie pour que l’ensemble des problèmes qui submergent les populations sénégalaises puissent trouver des solutions à l’occasion de la prochaine consultation électorale de 2019. Nous mesurons les nombreuses souffrances auxquelles les populations sont confrontées, leur empressement à m’entendre élever la voix sur la situation du pays. Seulement nous sommes pris par des activités. Le temps de la parole n’est pas celui de l’action », lâche-t-il dans les colonnes du quotidien l’Observateur.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok