IL emprisonné à tort pendant 27 ans partage sa triste épreuve

Un nigérian du nom de Clinton Kalu, a quitté la prison de Port Harcourt après y avoir séjourné à tort pendant 27 ans.

Selon un rapport de PUNCH, l’homme âgé de 56 ans aurait été impliqué dans une affaire de meurtre en avril 1992 par des personnes non divulguées alors qu’il tentait de résoudre un différend mettant en cause ses beaux-parents.

C’est le début de son voyage à«l’enfer». Au fil du temps, cet homme de 29 ans, plein de vie, s’est battu avec force pour prouver à la cour qu’il était pris au piège par ceux qui se sentaient menacés par son ascension.

Rappelant comment il avait été condamné à mort par pendaison ou par fusillade, M. Kalu a déclaré:

« Il y a vingt-sept ans, certaines personnes étaient accusées d’avoir volé des installations de fabrication ainsi que des tubes fluorescents.

«Ce sont mes beaux-parents. Après que le tribunal eut tranché l’affaire, nous avons appris que quelqu’un avait été assassiné dans l’enceinte où ma sœur s’est mariée. Mais j’ai été arrêté parce que les responsables de cette épreuve pensaient que j’essayais de résoudre un conflit foncier en faveur d’une seule personne. J’ai été emmené au poste de police d’Okigwe; De là, j’ai été emmené à Owerri, dans l’État d’Imo, où nous avons été traduits devant un tribunal en avril 1992.

«J’ai été détenu à la prison d’Owerri. J’ai passé sept ans au tribunal parce que ceux qui se trouvaient derrière mon épreuve ont ajouté à l’affaire le vol à main armée. Ils croyaient que j’étais un homme ort et voulaient me détruire. «Ils ont amené de faux témoins pour témoigner contre moi devant le tribunal. J’ai ensuite été conduit dans un tribunal ordinaire où j’ai été condamné à mort.

«Ainsi, d’Owerri, j’ai été transféré à la prison de Port Harcourt. A la prison de Port Harcourt, j’attendais le nœud coulant du pendu pendant de nombreuses années. Néanmoins, je me suis adressé à la cour d’appel pour faire appel, mais mon avocat a tout gâché. Ensuite, j’ai décidé d’aller à la Cour suprême où, après 27 ans de prison, j’ai eu la victoire.

«J’ai été emprisonné pendant 27 ans pour n’avoir commis aucune infraction. Le 5 avril de cette année, j’ai été libéré et acquitté. ”

Il a averti qu’avec la Cour suprême déclarant son innocence, quiconque aurait tort de le traiter d’ex-condamné.

« Si vous me décrivez comme un ancien détenu, je ne serai pas heureux avec vous. Après 27 ans, ils ont découvert que je n’avais commis aucun crime. Savez-vous qu’ils m’auraient tué et qu’après de nombreuses années, ils auraient découvert que je n’avais pas commis le crime?

“Quelque chose comme ça s’est passé quelque part en Europe. Dans mon propre cas, la Cour suprême a découvert que j’étais innocent et m’a libéré.

«Toute personne qui se réfère à moi en tant qu’ancien condamné, je la regarderai comme un imbécile. Je demanderai simplement à Dieu de lui pardonner », a-t-il déclaré.

En prison, Kalu a perdu sa mère. et couplé au fait qu’il n’était pas marié et n’avait pas de famille immédiate (enfants), il avait du mal à lutter contre la solitude alors que ses proches, qui se croyaient également incapables de faire du mal à qui que ce soit, sans même tuer une personne, lui rendaient visite en prison de temps en temps.

Sur la question de savoir s’il vengerait l’injustice qui lui a été faite, Kalu expliqua qu’il est un homme transformé après avoir acquis des connaissances sur les voies du Christ, ajoutant que la vengeance n’était pas dans ses pensées. Il a souligné que, bien qu’il se soit senti insulté et humilié par le verdict du tribunal qui l’avait condamné à mort, il s’est rendu compte plus tard, en prison, que ses tribulations visaient un but.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.