Il y a une grande différence entre tomber amoureux de quelqu’un et l’aimer vraiment

Aussi étrange que cela puisse paraître, il existe une grande différence entre tomber amoureux de quelqu’un et l’aimer vraiment. Tomber amoureux de quelqu’un repose essentiellement sur le désir mais ne survit pas forcément aux aléas d’une relation. Aimer vraiment est plus ancré au réel, aux concessions qui s’imposent dans une relation. Voici les différences entre ces deux concepts qu’on confond parfois trop souvent.

Par abus de langage, tomber amoureux et aimer sont souvent perçus comme deux mêmes verbes. En fait, il faut savoir faire la différence entre ces deux concepts qui semblent similaires d’un premier abord. Le temps peut aider à savoir si on aime réellement une personne. Si les mauvais moments sont surmontés, on peut dire qu’un couples’aime vraiment et qu’il survit à l’épreuve du temps. On peut tomber amoureux au premier regard, il s’agit d’une attraction, d’une alchimie qui peut se révéler in fine éphémère. Voici quelques critères qui différencient ces deux phases de l’amour.

L’amour véritable se distingue d’une simple passade amoureuse. Se supporter inconditionnellement l’un l’autre dans la santé et dans la maladie est l’un des fondements qui peuvent prouver qu’un couple s’aime vraiment. Le respect, la confiance et l’entraide sont des éléments essentiels de l’amour. Il existe d’autres principes qui différencient le fait de tomber amoureux d’aimer vraiment une personne. Ces signes peuvent clarifier nos sentiments à l’égard d’une personne et savoir si nous l’aimons vraiment.

Nous faisons passer l’autre en priorité :
Quand nous aimons réellement une personne, on a souvent tendance à faire passer ses besoins en priorité. Le bonheur de la personne aimée devient un besoin vital et l’on déploie des efforts pour la combler. Cette façon de voir les choses va dans les deux sens et tous les partenaires essaient de contribuer au bonheur de l’autre.

Si vous aimez quelqu’un, vous le laissez libre
L’amour est caractérisé par l’envie de laisser son partenaire libre de ses choix et gestes. Quand on aime vraiment quelqu’un, notre souhait principal est de voir l’être aimé comblé. Cela peut même passer par une séparation si la personne n’est pas heureuse en notre compagnie. Cela semble utopique, mais cela demande force et persévérance pour pouvoir accompagner notre partenaire vers le bonheur. Aimer réellement requiert de laisser son égoïsme de côté et de quelquefois renoncer à la personne que l’on aime.

De l’amour inconditionnel
L’amour n’est pas toujours un chemin parsemé de roses. S’engager dans un bout de chemin avec une personne implique beaucoup d’énergie et de concessions. La vie est parfois ponctuée de maladies, de crises, de deuils qu’il faut traverser avec patience et espoir. C’est là que l’amour véritable se consolide. Les épreuves traversées renforcent l’amour et le distinguent d’une relation passagère. Faire des sacrifices et aider l’autre au quotidien peu importe les circonstances, c’est ce qui définit l’amour véritable.

Aimer est une responsabilité
Quand tomber amoureux est un acte involontaire, aimer est un choix pris en tout état de cause. C’est un choix conscient de s’engager dans la vie d’une personne et de la laisser jouer un rôle dans notre vie. C’est aussi choisir délibérément de donner sa confiance à une personne sur laquelle on n’a aucune emprise. Aimer, c’est parfois endosser des responsabilités en tant que membre d’un couple ou d’une famille qui ne sont pas toujours agréables.

Former un duo
S’aimer, c’est s’unir afin de former un couple. En étant deux, on devient plus forts, plus à même de traverser les épreuves du quotidien. Cela n’est pas mener la vie chacun de son côté mais être quotidiennement auprès de la personne aimée. Partager des rêves, des valeurs, des ambitions, tout autant de traits communs qui définissent un amour sincère.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok