Incendie du marché Sandaga : 4 ans après, 944 victimes dans l’attente de leurs indemnités

Les sinistrés de l’incendie qui a ravagé l’immeuble du marché Sandaga le 25 octobre 2013, ruent sur les brancards. Au nombre de 944 acteurs économiques regroupés autour d’un collectif, ces pères et mères de famille interpellent le président de la République, Macky Sall, pour la réhabilitation du marché et pour le paiement de leurs indemnités.

Les victimes de l’incendie du marché Sandaga qui a eu lieu le 25 octobre 2013, ne comptent pas lâcher du leste après 4 ans d’attente. Ils réclament le dédommagement de leurs biens perdus estimés à environ  3 milliards 500 millions de Francs Cfa.

«Aujourd’hui le collectif des sinistrés est plus que déterminé après une si longue patience, à réclamer ses droits citoyens ayant contribuer à l’édification de ce pays », a déclaré le porte-parole du collectif des victimes de l’incendie du marché Sandaga.

Djibril Diakhaté, de déplorer : «le marché est toujours fermé alors qu’ils (Gouvernement) nous avaient promis sa réhabilitation au bout de six (6) mois. Et, ce qui est malheureux c’est qu’on n’a aucune information sur le site qui a été transformé aujourd’hui en loge par des malfrats qui ont créé un climat d’insécurité dans tout le plateau et  ce au su des autorités ».

A l’en croire, le collectif réclame avec tous les riverains de Dakar plateau et la commune de plateau, la réhabilitation du marché Sandaga et sa restitution aux ayants-droit qui l’ont toujours occupés depuis des décennies.

«Ils réclament le dédommagement de leurs biens perdus dans l’incendie estimés environs de 3 milliards 500 millions de Francs Cfa », a-t-informé sur les ondes de la RFM.

Ces sinistrés sollicitent le garant du président Macky Sall.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok