Incroyable confidence d’une jeune divorcée : “comment mon mari a découvert mes écarts …

Carole, c’est le nom d’emprunt de cette dame qui fait une grave et étonnante confidence. Bien qu’elle soit au foyer, elle a avoué avoir commis trois fois l’adultère. Aujourd’hui, elle se retrouve dans la rue et sans enfants. Lisez cette interview qui suit : – A quel âge vous êtes-vous mariée ? J’avais 30 ans à l’époque, disons depuis 2008. Je rappelle que nous avons fait un an et demi en copinage avant de nous mettre ensemble. – Que faites-vous dans la vie ? J’ai appris la coiffure mais comme ça ne marche pas, mon mari m’a ouvert une boutique dans notre maison. Je rappelle que mon mari est comptable dans une entreprise de production à Lomé. Il a 45 ans et moi 40 ans, nous avons deux enfants de 3 et 6 ans. – Quelles sont les qualités de votre mari ? C’est un monsieur très calme, souvent souriant, discret et rigoureux. Il est assez galant avec moi et gentil avec ses enfants. Il aime la famille et la distraction aux bons moments. Il me donne tous ce dont j’ai besoin (argent de poche, habillement, bijoux, pagnes etc.…) – Quel est son plat préféré ? Il adore manger du foufou et la pâte.Parfois du riz cantonné sans oublier la salade. – Vous avez un mari adorable, pourquoi vous le trompez ? Je ne sais quoi vous dire exactement. La première fois, c’était dans une situation un peu bizarre. C’est mon ex qui m’a appelée comme quoi il avait un sérieux problème d’argent. Et s’il ne trouvait pas ça dans les heures qui suivent qu’il devait aller en prison. Je suis allée lui remettre cet argent et nous sommes allés payer la personne. Après nous sommes retournés chez lui, je ne sais pas comment ça s’est passé je me suis retrouvée dans son lit. – Pouvez-vous nous parler des autres occasions où vous avez trompé votre mari ? C’est une amie qui m’a invitée un dimanche dans un club V.I.P. autour de 14 heures jusqu’à 20 heures. Dans la foulée, un homme m’a invitée à danser et on a passé la soirée ensemble. C’est autour de 19 heures que je me suis réveillée seule dans l’une des chambres de passage du club.J’ai constaté que le monsieur m’a droguée, dès que je me suis réveillée je n’ai vu personne autour de moi. – Votre mari savait que vous étiez sortie ? Pas du tout, il était en voyage et les enfants chez ma sœur. – La 3ème fois, c’était quand ? Humm, C’est lors d’un mariage d’une cousine à Baguida. J’avoue que ce jour là j’étais tellement ivre et c’est dans cet état que je dansais avec les invités. Et ce qui devait arriver arriva. Cette nuit je suis rentrée à la maison autour de 20 heures. A mon arrivée, mon mari était au salon et je me suis dirigée vers la chambre à coucher. Je me suis d3shabillée et me suis allongée au moins 20 minutes au l1t. J’ai constaté que mon mari me faisait des attouchements, il voulait qu’on fasse l’@mour. Je ne savais pas quel argument donner pour éviter cela. Je lui ai dit que je vais aller prendre un bain mais il a dit non. Lorsqu’il a enlevé mon sl&p, il a senti que j’ai c¤uché avec un autre homme. Il s’est levé pour aller au salon et il a passé toute la nuit en bas. Le lendemain, il a mis mes bagages dehors sans vouloir d’autres explications. – Quelle était la suite ? Je suis partie m’installer chez une sœur pour quelques semaines. Elle a fini par se lasser de moi. Actuellement je dors chez des amies. Je fais un mois chez chacune de mes amies qui souhaitent m’héberger. Je rappelle que mon mari a pris nos deux enfants. Et pour finir, il a repris la moto qu’il m’avait payée. – Avez-vous informé sa famille ? Je suis allée les voir pour qu’elle plaide en ma faveur. Ce fut fait mais le monsieur est resté ferme sur sa position. – Quelles leçons tirez-vous de ce qui vous arrive ? Je pense vivement que lorsqu’on est dans un foyer, il faudrait éviter certaines compagnies. Mes amies qui m’invitaient souvent ne sont pas des femmes au foyer. Elles sont libres de tout engagement, elles prennent trop l’alcool, et font beaucoup de sorties. Je vous assure que depuis que j’ai eu ce problème, elles sont au courant mais aucune d’entre elles n’a osé m’appeler. Je conseille à mes sœurs au foyer d’en prendre soin et d’éviter certaines compagnies

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.