Incroyable: Un homme vivant dans la rue sauvé par Facebook.

l’incroyable histoire d’Alexandre, SDF lillois.

Un SDF lillois est en train de se sortir de la galère grâce à l’incroyable, surprenante et désarmante puissance des réseaux sociaux. On vous raconte son histoire en 5 actes.

1. Juillet : Alexandre se retrouve à la rue

Alexandre, 40 ans, manutentionnaire, est licencié il y a plus d’un an. Il travaillait dans une boîte de transports. Une rupture douloureuse plus tard, il se retrouve aussi sans logement. Incapable de payer son loyer. Une histoire tristement banale. “J’ai touché les indemnités pendant un an. Après, je devais toucher le RSA. Mais entretemps, je me suis retrouvé, comme beaucoup de gens, à la rue”, raconte-t-il.

La nuit, il dort dans sa voiture. En pleine rue, à Loos. Avec un carreau cassé. La journée, il fait la manche dans le centre-ville de Lille

2. Octobre : une Lilloise prend Alexandre en photo
Il y a quelques jours, Marie-Caroline Baraut, une Lilloise qui travaille dans l’e-learning, croise Alexandre, en train de faire la manche devant le magasin Biocoop de Wazemmes où elle vient de faire ses courses. Elle lui donne un peu d’argent et entame la conversation. “Vous cherchez dans quel domaine ?, lui demande-t-elle quand il parle de son statut de chômeur-SDF. Je lui ai dit, je suis enseignante, je suis suivie par pas mal de monde. On ne sait jamais, peut-être quelqu’un pourra vous aider. Je crois que sur le coup, il ne m’a pas crue.”

Marie-Caroline prend Alexandre en photo avec sa pancarte racontant son histoire et donnant son numéro de téléphone. Elle rentre chez elle et poste immédiatement la photo sur Facebook. Avec ce texte : “Alexandre, rencontré au coin de ma rue ce soir, vit actuellement dans sa voiture. Il est manutentionnaire et fait aussi les préparations de commandes. Il a 14 ans d’expérience. Il cherche activement du travail sur la métropole lilloise mais difficile à trouver sans coup de pouce et se retrouve à la rue depuis peu. Il va toucher le RSA le mois prochain “c’est la première fois de ma vie” m’a t-il dit… Voilà mon coup de pouce. Si vous pouviez partager, prendre le temps juste un clic. Je lui ai écrit son numéro de téléphone sur un papier, une photo et hop un texte. Merci pour lui.”

3. La photo publiée sur Facebook devient virale
Très rapidement, la photo est partagée des milliers de fois. Marie-Caroline Baraut ne se souvient même plus exactement combien. Mais elle a été tellement débordée par les messages et questions qu’elle a fini par supprimer le message. “Ça venait de toute la France, raconte-t-elle. Je ne pensais vraiment pas que ça prendrait une telle ampleur.”

Alors que paradoxalement dans la rue on ne nous regarde pas, on évite notre regard…

De son côté, Alexandre est lui aussi assailli de coups de fil. Des gens qui veulent l’aider pour le logement, pour le travail… “Des gens qui voulaient m’inviter à manger, explique-t-il à France Bleu Nord. C’est incroyable, je pensais pas qu’il y avait autant de générosité sur les réseaux sociaux. Alors que paradoxalement dans la rue on ne nous regarde pas, on évite notre regard”.

Un de ses “voisins” à Loos raconte par exemple : « Quand j’ai lu le journal, j’ai tout de suite compris que l’homme qui dort dans sa voiture devant chez moi était celui dont parlait l’article. Ça m’a beaucoup ému et je m’en suis voulu de ne pas l’avoir aidé plus tôt. »

4. L’histoire d’Alexandre devient “médiatique”

Le buzz sur les réseaux sociaux prend encore de l’ampleur au fil des heures. Plusieurs médias s’intéressent à cette histoire. Alexandre va même faire l’objet d’un long reportage dans l’émission de France 2 “19h, le dimanche”.

Comme souvent dans ces cas-là, ça bouge de partout. L’adjointe au maire de Lille Marie-Christine Staniec-Wavrant (PS) explique à La Voix du Nord : « Nous avons des centaines de SDF à Lille, mais je conseille à ce monsieur, qui est déjà accompagné par une association, de se rendre au CCAS à l’hôtel de ville. » Alexandre n’a pas encore de logement ou de travail mais, au vu des contacts établis ces derniers jours, sa situation va très rapidement évoluer dans le bon sens.

5. Et maintenant ?

L’histoire de cet emballement sur le web, ce partage de photo, cette solidarité à la fois virtuelle et réelle… Tout dans l’histoire d’Alexandre est à la fois extraordinaire et plein de questions. Le SDF lui-même est très lucide : “J’ai conscience d’avoir eu beaucoup de chance, il faut penser à tous les autres qui restent dans la rue. Il faut les aider.”

“J’ai été élevée comme ça, explique simplement Marie-Caroline B. J’aide, c’est important. Quand vous donnez, vous recevez. Je crois que c’est une question d’éducation. il faut apprendre à nos enfants à regarder autour d’eux, à tendre la main.” Et elle ajoute : “Mais vous savez, je n’ai vraiment pas fait grand-chose. L’Abbé Pierre disait qu’il fallait accueillir des sans-abris chez soi. J’en suis loin. J’ai fait une toute petite chose.”

Alexandre aimerait maintenant remercier Marie-Caroline pour cette “petite chose”. Ce sera bientôt chose faite. Elle va l’appeler très vite…

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...