Indépendance de la Justice dans l’affaire BBC : La plaidoirie du Forum du Justiciable

Le Forum du Justiciable continue de réclamer aux citoyens d’accorder à la justice une présomption de confiance dans l’affaire petro Tim et le scandale révélé par la BBC. Boubacar Ba et ses camarades de rappeler qu’aucune société ne peut fonctionner sans un minimum d’ordre, car l’anarchie est l’ennemi de toute société démocratique, de tout État de droit. « Le respect des principes qui fondent notre État de droit constitue le point de départ du développement économique, social et politique d’une nation », indique-t-il dans un communiqué. Selon le Forum toujours, la justice est l’un des piliers du pacte citoyen et républicain de notre pays. Son impartialité, sa capacité à assurer un équilibre entre prévention, sanction, réparation et protection de l’intérêt général sont au cœur du bon fonctionnement de la société.

La justice ajoute-t-il, est un rempart qui protège les règles du vivre ensemble, garantit les conditions d’une société apaisée et constitue aujourd’hui la meilleure régulatrice sociale qui permet de gérer toutes sortes de conflit. À cet effet, le Forum du Justiciable, estime que dans le présumé scandale de corruption révélé par la chaîne publique britannique BBC portant sur la gestion des contrats gaziers et pétroliers, seule la justice peut tirer cette affaire au clair. Il a aussi invité la justice à être à la hauteur des attentes pour faire taire les querelles et les séries de manifestations. Elle doit s’assurer que les enquêtes s’effectuent avec minutie et transparence pour une meilleure manifestation de la vérité.

Manifestation interdite: le MCSS « Fulla ak Fayda » se plie et donne rendez-vous Vendredi prochain

Le MCSS « Fulla ak Fayda » , suite à l’interdiction notifiée par le Préfet de Dakar pour interdire leur manifestation de ce vendredi 28 Juin 2019 pour dénoncer les manipulations étrangères visant à créer le chaos et la déstabilisation de la cohésion sociale, se plie à la décision. « Je me soumets au nom de notre parti politique à la décision de l’autorité républicaine mandatée par le suffrage universel, et la légitimité populaire dont la dernière en date du 24 février 2019 », indique le Président du parti Abdoulaye Mamadou Guissé. Il a cependant donné rendez vous à ses militants et sympathisants le vendredi prochain O5 Juillet 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.