Insécurité à Keur Massar: Le maire demande l’accélération des travaux du commissariat de police

Moustapha Mbengue, le maire de Keur Massar condamne « avec la dernière énergie » les meurtres survenus ce weekend, lesquels ont coûté la vie au douanier Cheikhou Sakho puis à Mariama Sagna, responsable du parti Pastef Les Patriotes. L’édile de ladite commune demande « l’accélération » des travaux de construction d’un commissariat de police pour « garantir la sécurité des populations ».

Interrogé par la Rfm, Mbengue fait un plaidoyer auprès de l’Etat : « Nous avons une commune qui est très vaste et très peuplée avec une démographie galopante. Donc, nous voulons des mesures d’accompagnements surtout sur le volet sécuritaire. »

« Certes, insiste-t-il, nous avons une brigade de gendarmerie mais une brigade qui n’a que treize éléments pour une Commune qui compte 135 quartiers. Nous avons d’énormes difficultés. Le ministère de l’Intérieur va construire un commissariat mais les travaux n’ont pas encore démarré. »

D’où son appel « à l’Etat pour qu’il aide au moins sur la sécurité ». Ce, d’autant qu’ajoute-t-il, « la mairie a donné au ministre un espace. Les plans sont achevés mais les travaux tardent à démarrer. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok