Insolite à Rufisque : Il achète du pain et trouve une clé de robinet dans la baguette

Le nommé Daouda Bocoum, habitant de Rufisque, est dépité. Le 25 août dernier, il a acheté du pain dans une boulangerie de la place. Mais grande a été sa surprise de découvrir, à l’intérieur du pain, une clé de robinet. Daouda s’est confié à Seneweb pour dénoncer les faits et déplorer les conditions de fabrication du pain dans certaines boulangeries et surtout inviter les boulangers à davantage de vigilance.
« En mangeant le pain, j’ai trouvé une clé dedans que vous pouvez constater sur la photo. Par la suite je suis à la voir le responsable de la boulangerie pour me plaindre et lui montrer la clé sur le pain. Ce dernier a dit au jeune boulanger : ‘mais c’est la clé du robinet que l’on cherchait depuis hier ! » Je lui ai fait savoir que j’allais dénoncer ce manque d’hygiène, chose que je n’ai pas pu faire sur le coup vu que j’étais soufrant du fait que je revenais à peine de la Mecque », narre Daouda Bocoum. Il déplore le fait que la population « consomme sans contrôle des produits vendus par des individus qui n’ont aucun formation et qui ne respectent aucune norme ».
« Lorsque j’ai mordu le pain, j’ai senti quelque chose de dur. En enlevant la farine qui était dans le pain, j’ai découvert la clé. Si j’avais mordu ailleurs, je pouvais avaler la clé sans m’en rendre compte », explique-t-il, au bout du fil. Bocoum a menacé même de saisir les ministères du Commerce et de la Santé. Et suite à ses récriminations, la boulangerie a pris langue avec lui et a présenté des excuses. Un responsable boulangerie en question, joint par Seneweb, explique. « Le monsieur nous a saisis et nous nous sommes expliqués.
Il s’agit d’un manquement de notre part, mais cela ne devrait jamais arriver. C’est sans doute une négligence parce qu’une clé est censée aller dans une serrure ou dans un cadenas. On est parti chez lui pour demander pardon. A notre niveau, nous avons pris des mesures pour que cela ne se reproduise plus. Il m’a appelé au téléphone pour me dire qu’il va publier la clé sur facebook, qu’il va saisir les médias et même porter plainte. Moi je suis le responsable mais je ne suis pas propriétaire de la boulangerie. Je lui ai dit qu’il était libre de porter plainte. Nous, on ne peut que s’excuser. »
Joint par nos soins, le propriétaire de la boulangerie dit tout son étonnement et promet une enquête interne pour tirer cette affaire au clair. « Ça ne nous est jamais arrivé ; nous, on ne travaille pas avec des clés dans un atelier. Je ne peux pas accuser le consommateur de mensonge, c’est un monsieur qui achète régulièrement son pain chez nous. On n’a pas d’intérêt à mettre une clé dans une pâte. Moi-même je consomme ce pain, c’est la première fois que je rencontre ce problème, je ne sais pas comment réagir à cela.
Je suis très étonné, je suis en train de mener une enquête interne pour savoir qui a pu être responsable de ça ». Il soupçonne un sabotage ou un règlement de compte. Mais préfère, pour le moment, attendre les conclusions de l’enquête interne. « Est-ce que un monsieur a eu un problème avec moi ? Qui a voulu saboter mon travail ? Je ne saurai pas vous répondre. Je suis désolé que c’est tombé sur moi, je suis même gêné », confie-t-il au téléphone de Seneweb. Mais pour Daouda, cela aurait pu être pire. Et la dénonciation a pour seul objet, d’appeler à une prise de conscience citoyenne, un appel aussi à la responsabilité de toutes les personnes qui travaillent dans la distribution alimentaire.

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.