Irlande du Nord: unité nationale lors des funérailles de Lyra McKee

Des responsables politiques, des anonymes, plus d’un millier de personnes se sont rassemblées à Belfast mercredi pour une cérémonie d’adieux à la journaliste Lyra McKee. Son meurtre a bouleversé le pays et provoqué des condamnations unanimes contre les tireurs qui visaient la police à Londonderry, mais l’ont touchée. Tous les partis politiques nord-irlandais se sont exprimés d’une seule voix sur le sujet pour condamner la violence sectaire à l’origine du drame, dans un élan d’unité nationale qui fait défaut alors que le pays n’a plus de gouvernement depuis plus de deux ans. De quoi susciter de l’optimisme quant à la restauration des institutions

Incapables de s’entendre depuis janvier 2017 pour remettre sur pied l’assemblée semi-autonome de Belfast, les partis politiques nord-irlandais ont retrouvé un terrain d’entente commun dans la condamnation de la violence. De bon augure, estime Maureen Prendall, venue rendre hommage à Lyra McKee : « Je pense que les gens ont vu les politiques d’habitude ennemis se rassembler à Londonderry en solidarité, et ils se sont dit : “Pourquoi ne pas aller plus loin ? Revenez au Parlement, réglez vos différends”. »

Beaucoup de Nord-Irlandais affirment d’ailleurs que si la mort de la jeune journaliste permet de relancer les institutions à Belfast, cela constituerait un bel hommage à celle qui prônait la réconciliation. Mais il faut prendre ses responsabilités, affirme le père Martin Maguill qui interpelle les élus. « Les jeunes générations ont besoin d’emplois, dit-il. Ils ont besoin d’un meilleur système de santé. Ils ont besoin d’avoir une vie, et non d’avoir une arme à la main. Et en tant que responsables politiques, nous avons besoin que vous travailliez ensemble pour que ça marche ! »

Message reçu par les élus nord-irlandais assis au premier rang qui ont justement entamé de nouvelles discussions pour sortir de l’impasse institutionnelle. Cependant, leurs trois dernières tentatives s’étaient soldées par un échec.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok