« Je m’oppose à toute tentative de confiscation de la volonté du peuple »

Suite à l’annonce des premières tendances issues des urnes le 24 février dernier, le candidat de la coalition Madické 2019 a condamné «la déclaration inacceptable» du premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne sur les 57% à l’endroit du candidat Macky Sall.

Dans une déclaration rendue publique ce mardi, Me Madické Niang dénonce avec fermeté les arrestations des jeunes de l’opposition qui manifestaient devant la Rts réclament un 2e tour. Il exige de la Commission de Recensement des Votes «des résultats conformes à la volonté populaire».
Me Madické Niang rappelle aussi qu’il avait dénoncé les « manipulations de ce dernier (le Premier ministre) quand il avait annoncé qu’il n’y aura pas plus de cinq candidats à l’issue du parrainage ».

Selon lui, cette pratique doit être puni,e car une société ne peut pas se développer avec ces genres de pratique. Me Madické Niang dit s’opposer à toute tentative de « confiscation de l’expression de la volonté populaire « , laquelle renvoie éventuellement à l’organisation d’un second tour. Il demande au Président sortant Macky Sall « d’œuvrer pour la paix et la stabilité du pays et de respecter la volonté populaire. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok