Jeison Murillo a disparu des convocations d’Ernesto Valverde à la manière de Yerry Mina la saison passée.

Jeison Murillo a disparu des convocations d’Ernesto Valverde à la manière de Yerry Mina la saison passée. Recruté cet hiver comme solution d’urgence, le Colombien a perdu sa place dans la rotation avec Thomas Vermaelen.

La blessure de Samuel Umtiti a motivé le FC Barcelone à assister au marché des transferts, en recherche d’un défenseur central qui puisse donner du repos à Gerard Piqué tout en pouvant performer. La situation de Jeison Murillo au sein de Valence a séduit Ernesto Valverde, qui a insisté publiquement et en privé pour son incorporation.

Ne faisant confiance ni à Chumi ni à Cuenca, le ‘Txingurri’ a préféré faire venir le Colombien, lui offrant les rênes de la défense lors des deux duels de huitièmes de finale de Coupe du Roi face à Levante. Il formait avec Chumi la paire centrale au match aller, puis a été couplé à Lenglet au match retour.

Même s’il n’a pas été convoqué pour le match face à Séville à cause de cartons jaunes, Murillo n’est pas non plus entré sur la liste de Valverde pour affronter Gérone en Liga, ni pour le match retour contre les Andalous en Coupe du Roi. Une décision purement technique qui remet en question la confiance du coach envers le joueur.

L’énième résurrection de Thomas Vermaelen semble priver Murillo de temps de jeu, et il ne fait que rappeler la situation de Yerry Mina la saison passée. Le défenseur central colombien est atterri à Barcelone en janvier 2018, mais son passage n’a pas marqué les esprits et il aura quitté le Camp Nou l’été suivant pour Everton.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok