Jeux de hasard : le nouvelle passe temps des jeunes…

Les salles de jeu sont prises d’assaut par les jeunes parieurs. A les voir concentrés, on les croirait en train de cogiter pour résoudre un Théorème de Pythagore proposé en classe par le professeur de Maths.

C’est perdu : Ils multiplient les coefficients pour mesurer leur éventuel gain au moment de valider leur Pari foot.Yeux rivés sur le Smartphone ou l’ordinateur, ils passent plus de temps à analyser les championnats du monde qu’à réviser leurs cours.

Ce qui constitue, selon Source A, un terreau plus que fertile pour la déperdition scolaire et la délinquance juvénile. Pis encore, déplore le journal, «la Lonase se blanchit, alors que la Brigade des mœurs se débine».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.