Jour de Korité pour la grande majorité des musulmans sénégalais

L’aïd el fitr ou la fête de Korité marquant la fin du jeûne musulman a été célébrée mercredi par une grande partie de la communauté musulmane à l’appel de Commission nationale de concertation et d’observation du croissant lunaire (CONACOL).

Le président de la République, Macky Sall, a effectué la prière matinale des deux rakkas à la Grande mosquée de Dakar, dirigée par l’imam Aliou Moussa Samb.

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, le Grand serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, entre autres, étaient également présents.

A la mosquée « Massalikoul Djinane », la traditionnelle prière des deux rakkas a été effectuée sous l’égide de l ’imam Serigne Moustapha Mbacké ibn Serigne Abdou Khadre Mbacké, en présence du ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana et de son homologue des Sports, Matar Ba.

Une partie de la communauté musulmane a déjà célébré mardi la Korité, à l’appel notamment de la Coordination des musulmans de Dakar.

La prière traditionnelle marquant la fin du jeûne a été célébrée à la mosquée de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, à la mosquée El Hadj Rawane Mbaye de Mermoz, à Pikine, dans la grande banlieue dakaroise, mais également dans les régions notamment à Ziguinchor (Lyndiane).

Des responsables religieux interrogés par les médias, de même que des fidèles ont déploré l’incapacité des musulmans sénégalais à s’accorder des mêmes dates pour les fêtes, une situation qui persiste depuis plusieurs années.

Des concertations ont certes été entamées pour amener les différentes écoles de pensée à harmoniser leurs positions à ce sujet, mais elles semblent n’avoir pas eu les effets escomptés au grand regret des fidèles en premier, qui ne savent pas à quel saint se vouer la plupart du temps.

Les plus optimistes affirment pour autant qu’il ne devrait pas être difficile pour les musulmans de s’accorder, à condition de suivre les prescriptions de l’islam et les traditions prophétiques.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok