Journée nationale pour l’éducation des filles : discours de Adama Diaw Fara président ASWA

Mes chers compatriotes, mes chers collègues mais aussi mes chères sœurs dont cette journée vous ait dédié, je vous salue chacun d’entre vous.
En effet, nous sommes tous réuni ici pour célébrer la journée nationale pour l’éducation des filles (JNEF), qui comme vous le savez reste une journée très spéciale dans notre calendrier.
On ne peut pas dissocier l’émergence d’un pays avec l’éducation de ses filles, il est impératif aujourd’hui de vous donner les clés de la réussite par des exemples, des mesures d’accompagnements, et surtout vous fêtez comme il se doit pour cette deuxième édition ici à Gnith.
Vous devez faire le plaidoyer de vos problèmes au quotidien afin que les autorités de tutelles puissent vous donner les ressources nécessaires pour un bon épanouissement dans l’éducation. Aujourd’hui qui dit éducation fait allusion à l’école mais aussi il faut rendre hommage aux parents qui sont les premiers enseignants de la vie d’où l’utilité de cette journée.
Quand je vous regarde, je vois pleins d’espoir en vous, je vois des futurs ministres, députés, maires, enseignantes, docteur, où même présidente de la république. Il faut miser sur l’éducation pour avoir un pilier de développement, il faut rendre visible les efforts du gouvernement sur l’enseignement national, ceci est un prétexte de plus de vous dire que je suis très fier de vous, fier d’être un des vôtres, un ami, un frère, un oncle etc…

Mettez aussi à profil l’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication afin de vous simplifier la tâche à l’école mais soyez les gardes-fou de cette arme à double tranchant.
Gnith peut être fier aujourd’hui d’avoir à honorer ces filles car c’est que quand nous sommes ensemble que les choses peuvent évoluer. Aujourd’hui l’éducation reste le sacerdoce idéal pour chacune d’entre vous oui de la plus petite à la plus grande.
Il faut innover aussi, oser l’avenir comme le dirait une certaine femme forte de notre paysage médiatique, remercier aussi notre maman, notre marraine, Mme la Présidente du Conseil Économique, social et Environnemental, Aminata Touré, un exemple à elle seule d’une combativité et de courage, saluer aussi le parrain, Mr Mouhamadou Mactar Cisse, Ministre du Pétrole et des Énergies , qui est un digne fils du Walo au service de la nation, je ne vais pas trop monopolisé la parole mais sachez que vous êtes notre référence, et moi personnellement je m’engage avec vous dans la durée juste pour vous dire que l’avenir c’est la seconde d’après, battez-vous et continuons de vous célébrer aussi longtemps que le temps nous le permettra.

                                                      Adama DIAW

Président And Suxali Walo

Ngnith, le 30 novembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.