Juventus : Cristiano Ronaldo inquiète la presse italienne

Muet depuis 180 minutes, Cristiano Ronaldo se retrouve en une de la presse italienne. L’état de forme de la star de la Juventus Turin inquiète alors que les Bianconeri entrent dans un moment-clé de leur saison.
« Juventus, Cristiano Ronaldo a-t-il besoin de repos ? ». Tuttosport n’y va pas par quatre chemins. Alors que la star bianconera n’a pas trouvé le chemin des filets depuis la 64e minute du déplacement à Frosinone (3-0, 24e journée de Serie A), soit depuis 180 minutes toutes compétitions confondues, le quotidien sportif italien se pose la question de savoir si Massimiliano Allegri doit ou non faire souffler son n° 7 alors que se profile à l’horizon le 8e de finale retour de Ligue des Champions contre l’Atlético Madrid (défaite 2-0 au Wanda Metropolitano).

Et si la publication transalpine soulève ce débat, c’est que la prestation du Portugais à Bologne (victoire 0-1, but de Paulo Dybala) a grandement déçu. Avec 2 tirs et 7 ballons perdus au compteur, l’attaquant a semblé hors de forme. « Il n’a pas réussi à faire de différences balle au pied alors qu’il restait sur une série de 5 réalisations sur ses 4 dernières sorties en Serie A », explique Tuttosport. « Il n’a pas trouvé sa propre lumière », résume le média pro-turinois, lui accordant un 5/10.

« Le pire CR7 », « sa prestation la plus insipide »
La Gazzetta dello Sport lui a mis la même note, la pire côté juventino, avec un commentaire peu glorieux. « Manque d’envie ? Fatigue ? On aurait dit le frère du Cristiano Ronaldo normal », peut-on lire dans les colonnes du journal au papier rose, qui parle même en une du « pire CR7 » depuis le début de la saison. Même son de cloche pour le Corriere dello Sport, qui lui attribue aussi un 5/10. « Sans doute la prestation la plus insipide de la saison bianconera de Cristiano », précise-t-il.

Quelques jours après sa partie moyenne contre l’Atlético Madrid (2-0) et sa sortie polémique à l’issue de la rencontre, le natif de Funchal – 21 buts et 12 passes décisives au compteur depuis le début de l’exercice – se voit donc pointé du doigt par la critique de l’autre côté des Alpes. Avec le déplacement à Naples (26e journée, 3 mars) et la réception des Colchoneros (8e de finale retour de Ligue des Champions, 12 mars), Cristiano Ronaldo aura deux occasions rêvées de rassurer tout son monde à Turin.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok