Kaolack : Kanda s’oppose à l’enterrement de 4 corps dans leur cimetière

Les populations du quartier Kanda Fodé Bayo se sont opposées ce mardi 3 septembre, à l’enterrement de quatre corps d’inconnus dans leur cimetière. Les services de l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niass de Kaolack qualifie l’incident, de malentendu.

La responsable de la structure hospitalière, Mme Kébé précise que, c’est, en collaboration avec l’imam et les notables du quartier depuis 2011, que les inhumations ont commencé à Kanda.

D’après elle, ces inhumations obéissent à une procédure légale, autorisée par le Procureur. « Quand des corps inconnus ou non réclamés passent 45 jours au niveau de la morgue, en collaboration avec les services sociaux, on organise leur enterrement avec tout le rituel qui sied », explique t- elle.

Rappelons que 7 corps ont été enterrés hier. Et 4 autres devraient être inhumés aujourd’hui, dans ledit cimetière. Mais, les habitants du quartier ne voulant pas l’entendre de cette oreille, s’y sont opposés de manière catégorique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.