La crise alimentaire s’installe dans la région de Matam

La faible pluviométrie enregistrée au cours de l’année 2017 a sévèrement touché la production agricole dans la région de Matam où sévit une crise alimentaire qui fait grincer les dents aux agriculteurs et éleveurs.


Dans le Bossea, assurer les trois repas quotidiens est devenu impossible pour la majorité de la population dans cette partie nord du pays où des cadavres de bétail décorent l’axe Matam-Ourossogui.
D’après les informations recueillies par Sanslimitesn.com, un mauvais hivernage a fini d’installer cette partie du Fouta dans une crise alimentaire que l’Etat du Sénégal redoutait déjà, raison pour laquelle, 11 milliards de francs CFA avaient été débloqué pour faire face.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok