La fondation de Rufique NDËNKOU le pacte entre GORGUI DJIRAME NDOYE et le Genie Lamba

il y a longtemps rufisque était un bas fond obscur encombré d’arbres et de prieres au bord de la mer que jamais l’homme n’avait foulé du pied . un jour arriva où les lebous venants de l’est pasèrent par le fouta le cayor le djolof et le djander ils étaient guidès par leur aïeul au courage inébranlable . ce chasseur que nul n’osait affronter décida qu’il ne lui convenait plus d’habiter avec les autres et qu’il allait chercher sa propre demeure.
c’est alors qu’il entra dans la forêt de ndënkou
avec son coupe coupe et sa faucille.
quand il arriva et vit l’état de l’endroit il dit j’ai trouvé ce que je cherchais.
et il entreprit d’abbatre le bois nécessaire pour construire sa case.il y passa la journée jusqu’au coucher du soleil alors, quelqu’un lui toucha les epaule il se retourna c’etait un djinn dont la tête ce perdait dans la cime des arbres il était revètu d’un l’inceul blanc éclatant et ses yeux étaient rouges comme braise
LAMBA : lui dit qui t’a permis de tailler dans ma concession alors que nul n’a même jamais osé y entrer ?
l’aïeul lui dit :je ne veut plus habiter avec les gens je sui un homme mais les humains me craignent.
LAMBA : luis dit crains donc celui qui n’est pas un homme car je sui lamba le roi des djinne
L’AIEUL: lui dit je n’ai pas peur de toi je ne tremble pas .
LAMBA: alors lamba lui dit je pensais que l’homme ne pouvait devant moi conserver sa luciditè mais ce soir nous procéderons ainsi: dorénavant nous achéterons notre alliance notre lignées ne feront plus qu’une et tu ne croiras plus ce que l’homme croit .
je suivrai ton chemin avec tout ce que cela signifie .t’a richess n’aura point de limite.je causerai à ton ennemie le tord que tu auras décidé.
attrape un lézard écrase le ; tue le ;pose-le dans le trou que je t’indiquerai dans ce rochet! c’est ainsi que je traiterai ton ennemie .
Pour m’invoquer tu m’appeleras de ton propre nom jusqu’a la fin tu nommeras de même ta descendance et ma descendance en leur remémorant notre histoire depuis son origine
l’enfant qui naîtra de toi sur cette roche tu le rasera mais avant , laisse le jusqu’à ce que les cheveux lui poussent et jusqu’à ce que lui même te dise  » Rase _ moi il est temps »
alors tu apporteras douze calebasses de lait et douze calebasses de vin de palme .une moitiè sera pour toi et l’autre moitié la mienne tu la verseras sur le rocher a l’entrer du trou celui que je choisirai parmi tes descendants et tes
petit -fils il faudra qu’il me prie .lorsque tu le raseras avant que se soit termine la roche où il sera assis se transformera de noir qu’elle était elle deviendra blanche.
ndënkou sera un jour un grand centre. les gens viendront t’y trouver ndënkou sera leur patrimoine .
alors tes heritiers seul pouront planter leur lance dans le patrimoine ce sera le lieux repos de tout vous serez assis- La en cercle et je veillerai sur vous . » cette lance d’èbene tailler vous vous la transmettrez de toi jusqu’à tes petits fils refuse la trahison refuse le mensonge refuse le vole celui qui commetra ces mefaits elle le dénoncera a present j’ai tout dit tu peux terminer ta maison .
Comme il parlait, l’aïeul Gorgui Djiram Ndoye répondit : « En tout cela je t’approuve, car j’y decouvre ce qui me convient je sui sortit desormais de la race des hommes .
depuis lors bien que l’islam soit encres dans tous les coeurs quand les gens de rufisque ont des problèmes entre eux leurs pensées retournant a ndënkou qui dit ndënkou dit rufisque le patrimoine de ton ancêtres á toi qui es assise ici .
Histoire lebou recueillie et traduit par maimouna ndoye mbengue.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok