La justice est un bien commun à préserver (SOULEYMANE TÉLIKO)

La justice en tant qu’institution est un bien commun que chacun doit travailler à préserver et à améliorer, a soutenu, vendredi, le président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), Souleymane Téliko.

’’Pour nous, la Justice en tant qu’institution, est avant tout un bien commun que chacun d’entre nous doit travailler à préserver et à améliorer’’, a-t-il déclaré à l’occasion de l’atelier de renforcement de l’indépendance de la justice au Sénégal, organisé par l’UMS, Africa Jom center et l’ambassade de Suisse au Sénégal.

Le magistrat a rappelé qu’il ’’n’est pas un seul aspect de la vie d’une nation ou des individus qui ne soit susceptible de donner lieu à des différends et donc, d’être soumis à la justice’’.

Dés lors, a t-il ajouté, ’’l’édification d’une justice capable de combler les nombreuses attentes des citoyens doit être la préoccupation de tous’’.

Selon le président de l’UMS, ’’la Justice revêt trop d’enjeux et d’importance pour n’être traitée que par des magistrats’’.

’’L’expérience a montré que, partout où des réformes majeures sur la justice ont été entreprises et menées avec succès, c’est parce qu’à un moment donné de l’histoire de leur pays, acteurs de la justice, autorités politiques et opinion publique ont su, dans un élan salvateur de communion et de désintéressement, bâtir un consensus fort autour des enjeux et de la place de la Justice au sein des institutions de la République’’, a t-il souligné.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok