La mafia des Impôts et domaines mis à nu par l’OFNAC

Dans le rapport 2016 de l’OFNAC, les cafards se suivent et se ressemblent. Beaucoup de structures étatiques sont sur la sellette, notamment le Centre des Professions Réglementées, au niveau de la Direction générale des Impôts et Domaines ( DGID), où un détournement de deniers publics a été décelé.

« Un agent a détourné et utilisé, à des fins personnelles, des sommes d’argent qu’il recevait des contribuables qui venaient s’acquitter de leurs impôts », dit en substance le rapport en sa page 91.

« Pour y parvenir, continue le rapport, l’agent remettait aux contribuables des doubles sur des déclarations d’impôts, se gardant de quittancer les paiements reçus dans le système dédié, à savoir le progiciel SIGTAS. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok