La mère de Ibrahima Diop meurtrie par la douleur témoigne: »Je n’ai jamais demandé à mon fils d’aller se battre «

La mère du défunt Ibrahima Diop, du nom de ce jeune militant de l’APR de 31 ans décédé lors des évènements de Tambacounda, est meurtrie par la douleur. Puisqu’en plus d’avoir perdu son fils, certaines personnes soutiennent que c’est elle-même qui a envoyé Ibrahima Diop se battre avec les éléments du PUR.
Toute chose que dément Adjia Mariama Guindo, qui se dit meurtrie par des telles affirmations. « Je n’ai jamais demandé à mon fils d’aller se battre. Celui qui a dit cela, m’a fait énormément de mal. Je lui demande solennellement de retirer ces propos parce que j’en souffre beaucoup », a martelé la présidente des Badienou Gokh de Tambacouda sur la RFM.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok