La presse colombienne s’enflamme, l’Angleterre adoube le prince Harry Kane

La Colombie peut rêver

La Colombie a flambé hier. En s’imposant 3-0 contre la Pologne, la sélection colombienne a montré à tout le monde qu’il fallait compter sur elle dans cette Coupe du Monde 2018, malgré la défaite lors de l’entrée en lice (face au Japon). Dans le pays, la presse s’enflamme même assez facilement. Le journal El Espectador parle ainsi d’une « nouvelle Colombie » en Russie, d’une « véritable métamorphose de l’équipe, où les comportements des joueurs ont totalement changé ». Pour el Colombiano« la sélection a retrouvé la joie et son football, l’illusion reste intacte ».

La Pologne fait grise mine

Du côté de la Pologne, l’ambiance est tout autre ! On voit des visages fermés sur la Une de la Gazeta Wyborcza, qui titre sobrement : « Disqualifiés ! » En effet, c’est désormais terminé pour la sélection polonaise, qui n’a pas su élever son niveau de jeu. Après la défaite (2-1) contre le Sénégal, l’équipe a pris cher (3-0) contre la Colombie. Pire, la Pologne est la première équipe européenne à être éliminée de la Coupe du Monde. Le sélectionneur Adam Nawalka s’est dit « désolé », forcément.

Le prince Harry met tout le monde d’accord

En Angleterre, tous les tabloïds ne parlent que de la victoire des Tree Lions et du match fantastique de leur capitaine Harry Kane. Le journal le Sun adoube le prince Harry, qui était inarrêtable face au Panama lors de l’écrasante victoire des Anglais (6-1). Le buteur des Spurs a planté un triplé, ce qui fait de lui le meilleur buteur du mondial avec cinq réalisations. Le Daily Telegraph titre de son côté « oser rêver », puisqu’il faut bien vivre dans l’espoir, de toute façon.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok