La réaction de Zinedine Zidane après la terrible fin de match du Real Madrid

Alors qu’il menait au score à douze minutes de la fin du match, le Real Madrid s’est fait rattraper puis dépasser par Manchester City (1-2). Dix minutes folles qui ont fait mal à la tête de Zinedine Zidane.
La réussite du Real Madrid en Ligue des Champions n’est toujours pas revenue. Intouchables sur la scène européenne entre 2014 et 2018, les Merengues sont bien partis pour tomber une nouvelle fois en huitième de finale. Malmenée par Manchester City, la Casa Blanca avait toutefois su ouvrir le score grâce à Isco, contre le cours du jeu. Et alors qu’ils pensaient se diriger vers un succès pas forcément mérité, les partenaires de Karim Benzema ont tout perdu en dix minutes. Rattrapés au tableau d’affichage à la 78e minute, les Madrilènes ont encaissé un penalty de Kevin de Bruyne cinq minutes plus tard avant de voir leur capitaine Sergio Ramos se faire expulser à la 86e (revivez le film du match ici)

Un scénario catastrophe face auquel a réagi Zinedine Zidane. « De temps en temps, le football est un peu cruel. Mais j’ai aussi envie de dire qu’un match de foot dure 90 minutes. On a très bien joué, on a marqué dans un moment où on était moins bien. On avait fait le plus dur, après on a été meilleur mais il fallait tenir ce résultat pendant 90 minutes et on a fait deux erreurs. En dix minutes, on perd le match donc c’est dur », a-t-il déclaré au micro de RMC Sport. Une déception à laquelle s’est donc ajoutée la suspension de son capitaine Sergio Ramos suite à son carton rouge reçu pour une faute sur Gabriel Jesus en toute fin de match.

Zidane ne veut rien lâcher
De quoi saler davantage la note pour ZZ. « Oui, c’est vrai que tout s’est accumulé en dix, douze minutes, ça fait beaucoup. On aurait même pu prendre un troisième but. On ne s’en sort pas bien vu la physionomie du match et vu tout ce qu’on a mis. C’était un bon match de foot. C’est dommage de repartir en perdant. » Touché, l’entraîneur merengue n’est pas coulé pour autant. Mal embarqué, Zinedine Zidane croit toujours en un revirement de situation dans trois semaines en Angleterre.

« Maintenant, il y a un match retour. Même si on avait gagné, rien n’aurait été fait. On va aller là-bas pour gagner. On sait qu’il va falloir aller le chercher et faire un grand match. C’est une belle équipe qu’on aura en face. C’est la beauté du foot. On va tout faire au match retour. » Vivement le 17 mars prochain alors pour savoir si l’invincibilité de Zizou lors des matches à élimination directe en Ligue des Champions prendra fin ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.